mardi 29 novembre 2016

Dans les brumes du mal




La mère de Tom est morte, et Tom a disparu.

Tom, mais aussi John, Michael et Lily. À chaque fois, une mère est assassinée et son enfant enlevé, comme évanoui dans les brumes inquiétantes qui submergent si souvent la Caroline du Sud.
Dahlia Rhymes, agent du FBI spécialisée dans les crimes rituels, s’impose dans l’enquête. Tom est son neveu, et même si elle ne l’a jamais vu car elle a rompu toute relation avec sa famille, elle ne peut pas l’abandonner.
En retrouvant les marais et les chênes séculaires de son enfance, Dahlia retrouve aussi Nathan Miller, un ancien gamin des rues devenu un des meilleurs flics de Charleston. Ensemble, ils se lancent à la recherche des enfants, sans autre indice que le témoignage d’un voisin, qui prétend avoir vu rôder autour d’une des Maisons une shadduh, une ombre vaudoue.
Et si, pour une fois, le mobile n’était ni l’argent,
ni le sexe, ni la vengeance, ni même l’amour?

********
L'agent du FBI Dahlia Rhymes décide d'enquêter sur la disparition de son neveu  Tom. La mère de celui-ci a été égorgée, un meurtre rituel en apparence, et le frère de Dalhia a été grièvement blessé.
Lors de son enquête elle sera aidée par Nathan un policier de Charleston.
On s'attache très vite à ces 2 amis d'enfances, torturée par un passé douloureux et une adolescence passée dans la rue.
Lui est l'un des meilleurs flics de Charleston, élevant seul sa fille de 12 ans, elle  d'une intelligence hors norme (licence en théologie et religions, doctorat en satanisme et meurtres rituels, doctorat en mythologie comparée...et oui rien que ça), élève également seul son fils.
Au fil de leur enquêtes ils s’aperçoivent très vite que jusqu'à alors seuls des garçons maltraités été enlevé et leur mères égorgés selon un rituel vaudou,..

J'ai vraiment adorée ce roman. Je ne connaissait pas du tout cet auteur, c'est grâce à l'avis d'une blogueuse que j'ai décidé de me lancer et de lire ce roman.
Tout est là pour en faire un thriller comme je les aimes : des meurtres bien sûre, de la perversité, du sadisme, des fous, de la manipulation et une fin géniale ... D'excellents ingrédients utilisés  comme il faut, un roman très bien écrit très intelligent avec des personnages attachants !

Ma note :
je n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aimé
Éditeur : CALMANN-LÉVY (2016)
Nombre de pages : 400 pages