Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

mercredi 30 décembre 2015

Preuves d'amour



Jusqu'où iriez-vous pour protéger votre enfant ?

L' affaire semble évidente lorsque DD Warren arrive sur les lieux : maltraitée par son mari violent, l agent de police Tessa Leoni a fini par craquer et l a descendu à coups de revolver. Pourtant, elle se mure dans le silence : pas un mot au sujet de son mari décédé, ni sur la mystérieuse disparition de sa petite fille de 6 ans qu elle aime pourtant par-dessus tout... Que cherche-t-elle à cacher ?

La coriace et désormais incontournable DD Warren mène l enquête. Enceinte depuis peu, en couple avec son ancien amant et collègue Bobby Dodge, elle se retrouve plongée dans le sombre passé d une femme finalement pas si différente d elle, prête à tout pour sauver sa fille...



Série Détective D.D. Warren :

- Tome 1 : Sauver sa peau

- Tome 2 : La Maison d’à côté

- Tome 3 : Les Morsures du passé

- Tome 4 : Preuves d’amour

*********************************************************

L'histoire débute par le meurtre de Brian, époux de l’officier de police Tessa Léoni et la disparition de Sophie, la fille de celle-ci.

L'inspecteur D.D. Warren est chargée de l'enquête avec son coéquipier Bobby.

Pour comprendre l'histoire l'auteure fait des retours en arrières sur le passé de Tessa, son adolescence et sa rencontre avec son mari.

L’histoire est tellement bien ficelée qu'on a du mal à comprendre le pourquoi de la disparition de Sophie...mais commence alors des longueurs et l'ennui qui va avec ; j'adore cette auteure mais j'avoue m'être ennuyée une bonne partie du livre avec trop de détails sans intérêts, des insistances sur la grossesse de D.D. qu'elle n'ose avouer à personne...

Par contre le personnage de Tessa est vraiment très attachant et son amour inconditionnelle pour sa fille est plus que touchant.

En conclusion, personnages attachants, histoire intéressante mais trop de longueurs inutiles.


Ma note :



samedi 12 décembre 2015

Block 46



Falkenberg. Suède. Le commissaire Bergström retrouve le cadavre nu et gelé d’une femme aux abords de la plage d’Olofsbo.
Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants dont les corps sauvagement mutilés ont été abandonnés dans les bois d’Hampstead, au nord de la ville. Ils présentent les mêmes mutilations que la victime suédoise : trachée arrachée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.
Étrange ce serial killer qui change soudain de type de proie et de lieu de chasse… S’agit-il en fait d’un tandem de sociopathes ? Les nombreuses questions que soulèvent les deux affaires amènent Emily Roy en Suède, où elle retrouve une vieille connaissance, la tenace Alexis Castells, écrivaine française spécialisée dans les tueurs en série.
Ces deux femmes aux personnalités discordantes se lancent à la poursuite de tueurs aussi pervers qu’incontrôlables. Une traque qui les conduit jusqu’aux atrocités du camp de concentration de Buchenwald, en 1944.
Sous ses airs de polar scandinave, entre présent et passé, Block 46 nous rappelle à un devoir de mémoire sur la barbarie des camps nazis, et fait la démonstration que cette inhumanité, sous des formes diverses, est toujours d’actualité.
**************************** Tout d'abord je compare l'écriture de Johana Gustawsson à l'un de mes écrivains préféré : Camilla Läckberg. Cette façon aisée qu'a l'auteure de passer du présent au passé afin de comprendre ce qui guide notre meurtrier est juste fantastique. Un livre vraiment bien écrit, pour un 1er roman il est juste...WAHOU !!! Un vrai coup de coeur pour moi, une auteure que je vais suivre de très très près.


Ma note :



Criminal loft



Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort.
Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé.
Chacun d'eux devra vous convaincre qu'il mérite de vivre

Ce livre se déroule dans un huis clos (un ancien sanatorium, où circule plusieurs rumeur de fantômes...) ou on découvre 8 criminels condamnés à mort en attente dans le couloir de la mort et qui en échange d'une éventuelle remise en liberté ont acceptés de participer à un jeux télévisuel.
Au décours du livre on découvre pourquoi  chacun des candidats a été inculpés et condamnés à mort.
L'histoire et narrée par l'un d'eux, John, un ancien psychiatre et serial killer psychopathe.
********************************
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui nous fait partager les pensées d'un fou furieux, et sa façon de voir d'autres psychopathes. Une belle leçon de moral sur la réhabilitation ou non de meurtrier.


Ma note : 


dimanche 22 novembre 2015

Les fauves



VOTRE PIRE PRÉDATEUR :
CELUI QUI VOUS AURA APPRIVOISÉ

« Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État Islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.

Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, l’ancien militaire a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit toute la vérité sur ses activités ? Et pourra-t-il vraiment la protéger contre des tueurs fanatiques, quand lui-même porte les séquelles d’une détention qui l’a traumatisé ?

Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.
************************************************ J'ai commencé ce livre le 13 novembre 2015 quelques heures avant l'annonce des attentats.
J'attendais cette lecture avec impatience, d'autant plus que ce livre était en lien avec l’actualité ...peut être justement avec trop d'impatience.
Je n'ai pas du tout réussi à m'attacher aux personnages, j'ai eu beaucoup de mal à terminer ce livre (plus d'une semaine de lecture). Je trouve qu'on tourne autour du thème sans jamais y allait vraiment...
La fin ma profondément étonnée et pas plus du tout.
Idem on tourne autour du syndrome post-traumatique des militaires sans jamais approfondir..
Vraiment très déçu par se livre

Ma note : 

samedi 14 novembre 2015

Un contrat à haut risque




Axel, trente-cinq ans, a vu la femme de sa vie le quitter pour épouser un riche homme d'affaires. Depuis, sa devise est claire : ne plus jamais tomber amoureux. Pas de promesses, pas de désillusions. Lors d’un voyage d’affaires à Shanghai, il rencontre Tara. Débitrice d’une importante somme d’argent, la jeune Française est prisonnière d’une maison de passe. Sa vie ne lui appartient plus, et l’amour n’est pour elle qu’un sentiment de luxe hors de portée. Parce qu’elle est différente des femmes qu’il connaît et parce qu’il en a les moyens, Axel paye sa dette et la ramène en France. Il lui propose alors un travail très particulier : tenir en tout point le rôle de la parfaite épouse, gérer l’intendance de sa demeure et de son domaine viticole, orchestrer les réceptions, tolérer ses horaires d’homme d’affaires et ses caprices sexuels… moyennant un salaire confortable et à une seule condition : qu’il ne soit jamais question du moindre sentiment entre eux.
******************************************************

Axel pour payer une dette de jeu de son frère décédé ce voit enfermée dans une maison close...Alors que tout espoir de liberté a disparue, voila qu'arrive le beau et riche Alex qui paie sa dette de jeu et qui lui propose un bien étrange contrat pour payer sa dette :tenir en tout point le rôle de la parfaite épouse, gérer l’intendance de sa demeure et de son domaine viticole, orchestrer les réceptions, tolérer ses horaires d’homme d’affaires et ses caprices sexuels. Et tout cela sans que jamais aucun sentiment ne naisse entre entre eux...
Bien sûr la suite est assez simple à deviner...
Une belle histoire plutôt bien écrite qu'on lit rapidement en quelques heures et qui m'a permis durant quelques heures d'oublier les terribles attentat d'hier, le 13 novembre 2015, à Paris...

Ma note : 

Tu tueras le père




Petit garçon, Dante Torre a survécu à l'enfer de la séquestration. Il enquête désormais sur une vertigineuse affaire d'enlèvements d'enfants. Car son ravisseur sévit toujours...
« Meilleur thriller de l'année 2014 » selon Il Corriere della Sera, Tu tueras le Père est un véritable best-seller en Italie, vendu dans plus de dix pays et bientôt adapté en série TV.

Sous un soleil de plomb, un homme court, désorienté, le long d'une route qui mène à Rome. Luca, son jeune fils, a disparu lors d'un pique-nique familial dans le Pratoni del Vivaro, un parc naturel à quelques kilomètres de là. Les enquêteurs dépêchés sur place découvrent bientôt la mère dans une clairière, décapitée. Ils pensent que c'est lui, le mari, qui dans les affres d'une dispute conjugale, a tué son fils, puis caché le corps. Mais où ? Aucune trace de l'enfant, nulle part. Quand Colomba Caselli arrive sur les lieux de la reconstitution, elle comprend immédiatement que quelque chose ne tourne pas rond... Colomba a trente-deux ans et des yeux d'un vert changeant. Elle est belle, instinctive, physique, mais elle n'est plus en service. Elle a pris un congé à durée indéterminée après avoir assisté, impuissante, à un événement tragique qu'elle nomme avec pudeur « Le Désastre » ; et qui l'a laissée très fragile. Cependant, même retirée de la vie policière, elle ne peut cesser d'être un flic et l'un des meilleurs. Le commissaire Rovere, son ex-patron, le sait : il lui demande comme une faveur de mener l'enquête pour lui, en toute discrétion, et d'aller consulter un expert du rapt et de la maltraitance infantile, Dante Torre, surnommé « l'enfant du silo ». Avec son allure de Bowie punk, maigre et toujours vêtu de noir, complètement phobique, dépendant, obsessionnel et paranoïaque, Dante a une approche très personnelle de son travail. Et pour cause : il a été enlevé lorsqu'il était un tout jeune garçon. Pendant onze ans, il a grandi dans l'exiguïté d'un silo à grains avec pour seul contact avec le monde extérieur un mystérieux individu qu'il appelle « Le Père ». À présent, l'enquête de Colomba le confronte à son pire cauchemar. Car, derrière la disparition du petit Luca, Dante reconnaît très vite la signature de ce « Père » jamais identifié, jamais arrêté. Mais si tel est le cas, pourquoi son geôlier aurait-il décidé de frapper à nouveau ? Et pourquoi tant d'années plus tard ? Colomba s'interroge : peut-elle vraiment se fier à son partenaire ? Ou bien Dante l'entraine-t-il, malgré elle, dans l'enfer d'une chasse aux fantômes ? Entre flashback, machinations et course contre la montre, Sandrone Dazieri construit un magnifique thriller qui plonge le lecteur dans un crescendo constant d'adrénaline.

*************************************
Quelle belle découverte !
L'histoire vous prend aux tripes du début à la fin, vous souffrez avec les héros, vous vous posez les mêmes questions...Mais qui ? Mais pourquoi ? Et pourquoi moi ? Qui est le père (j'avoue avant le fin j'ai découvert qui il était ...mais chutttt).?
Pour une fin explosive et surprenante avec un dernier rebondissement qui vous donne envie de connaître une suite à ce livre.
Un vrai coup de cœur pour moi, cela faisait longtemps que je n'avais pas eu envie de rester chez moi, de ne plus aller travailler de devenir une ermite pour terminer mon bouquin !

Note : 


dimanche 27 septembre 2015

La légende des templiers : l'épée



Suivant une longue carrière dans l’armée américaine, entre le Viêt-Nam, l’Irak et l’Afghanistan, Peter Holliday enseigne désormais l’Histoire à l’Académie Militaire de West Point. À la mort de son oncle, professeur d’université, il reçoit de celui-ci une épée médiévale, retrouvée après la guerre à Berchtesgaden, dans le fameux « nid d’aigle » d’Adolf Hitler. Il est encore loin de se douter combien ce cadeau est empoisonné. L’épée, forgée à Damas et ayant appartenu aux Templiers, recèle en effet bien des mystères et excite toutes les convoitises.


Après avoir échappé à une tentative d’assassinat, Peter n’a d’autre choix que d’enquêter sur les origines nébuleuses de l’objet et sur les raisons pour lesquelles son oncle lui a transmis ce curieux héritage. C’est le début d’une quête aux multiples dangers qui, avec à ses trousses une étrange confrérie secrète, va le mener en Allemagne, à Jérusalem, puis en France, à La Rochelle, siège de la flotte templière au XIIe siècle. Et, c’est dans une grotte des Açores qu’il trouvera la solution de cette incroyable énigme qui trouve son origine autour d’une mystérieuse rencontre lors des Croisades entre Saladin et les Templiers.


Des secrets ésotériques des nazis à l’armée secrète du Vatican en passant par l’Ordre du Temple Nouveau et l’histoire secrète des Croisades, Paul Christopher nous livre ici un roman riche en rebondissements, qui passionnera les amateurs d’énigmes et de thrillers historiques. Peter Holliday sera de retour dans les prochains romans de la série, La Croix, Le Trône et La Conspiration, à paraître au cherche midi.
Paul Christopher publie, avec La Légende des Templiers, sa première saga en France.

Peter et Peggy sont mêlés malgré eux à la recherche d'un trésor caché par les templiers, entre Londres, Paris, Jérusalem, Berlin, La Rochelle et pour finir aux Açores, nos héros tentent de percer le mystère de ce trésor avec les pistes laissé par le défunt oncle de Peter, tout en essayant de sauver leur peau...
************************************************
C'est le premier tome de cette série et je suis assez mitigée...j'ai eu énormément de mal à me mettre dans l'histoire, beaucoup de temps mort. Il est appréciable de savoir que plusieurs fait évoqués dans ce livre son réel...pour conclure je lirai certainement la suite...mais je ne vais pas me précipiter sur leur achat.

Ma note : 2,5/5

samedi 29 août 2015

Les enfants d'Érostrate de Mickaël Koudero


Novembre 2010. La neige, le froid, l’horreur. D’abord en France. Un homme est retrouvé assassiné dans une église à Lyon. Son dos a été tailladé, sa langue coupée. À 700 kilomètres de distance, du côté de Lille, sa fiancée est découverte pendue à un arbre. Un meurtre maquillé en suicide. Le sang poursuit sa route jusqu’en Belgique. Dans un asile abandonné, on retrouve le cadavre d’une femme, entièrement nue, le visage arraché. Une folie sans nom. Les meurtres s’enchaînent, des trajectoires se brisent.Tous portent la signature d’un tueur en série libéré un an plus tôt, le Borgne. L’homme aurait-il décidé de reprendre du service ? Difficile de l’imaginer vu son âge avancé et son état de santé. Non, la réalité est bien plus noire. « Nous ne sommes pas face à un tueur en série, mais à une série de tueurs ». Laura, Milan et Adami, des policiers venus de tout horizon, aux rapports singuliers avec cette enquête, vont très vite le comprendre. Ils se sont réunis en force, décidés à entrer dans la postérité, à marquer les consciences par leurs crimes. Ils...Les enfants d’Érostrate.
**************************************************************** Je vais commencer par dire que cet auteur est pour moi la découverte de l'année ! 
Son livre est digne d'un grand auteur tel que Thilliez !
On retrouve  du suspens, de l'amour, de l'amitié, sans oublier l'aspect psychologique torturé des personnages , qui en font un excellent thriller qu'on pourrait mettre sans la catégorie thriller psychologique.
On s'attache vraiment à ses personnages, et la fin est surprenante.
Un livre sans temps mort qui nous tien en haleine jusqu'à la fin.
Allez y n'hésitez pas à l'acheter
(Disponible uniquement sur Amazon)

Ma note : 




dimanche 23 août 2015

Le cercle de Dinas Bran



Sur les traces d'Anna, survivante du tsunami de 2004, et de Will, journaliste américain, une course contre la mort haletante qui défie les siècles et les frontières, et qui mêle événements historiques, ésotérisme, science héraldique, druidisme...
Dans la lignée du Da Vinci Code.

Survivante du tsunami de 2004, Anna Jensen a été déclarée cliniquement morte pendant quelques instants lors de son hospitalisation. Depuis, la graphiste parisienne est hantée, la nuit, par d'angoissantes visions de l'enfer et par l'image d'une jeune mariée enterrée vivante. Aidée par Will Aberdeen, journaliste new-yorkais enquêtant sur les expériences de mort imminente, elle cherche à comprendre le sens de ses cauchemars.
Traqués par de mystérieux tueurs professionnels, Will et Anna se lancent sur les traces d'un secret ancestral mêlant magie druidique et croyances ésotériques. Leur soif de vérité va rapidement se transformer en course contre la mort.

Du tremblement de terre de Lisbonne en 1755 à Paris de nos jours, en passant par la forêt de Brocéliande en Bretagne et le pays de Galles, l'intrigue de ce premier roman est basée sur des lieux et des faits réels. Et pour cause, Sophia Raymond est passionnée par l'histoire, ses mystères et ses énigmes. Elle a tout d'abord publié son roman avec succès en version numérique sous le titre L'Ame de fond.
****************************************************************
L'histoire débute en 1755 à Lisbonne où on rencontre Estrela, "cachée" dans un couvent juste avant le terrible tremblement de terre qui détruit  une grande partie de Lisbonne...on apprend que celle ci à eu une vision de ce terrible événement.

Tout au long du livre nous basculons d'une époque à l'autre avec comme toile de fond l'histoire d'amour d'Estrela la mystérieuse  et le Capitaine Thomas de Trécesson,en 1755 et l'histoire d'amour naissante de nos jours du journaliste américain Will et de Anna survivante du Tsunami de 2004.

Ce roman nous entraîne tantôt dans un roman d'amour, policier,  thriller ésotérique avec une onde de mystère... Pour un 1er roman c'est vraiment une très belle réussite ! 

Je remercie Presse de la cité de m'avoir offert ce roman !

Ma note