Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

dimanche 31 janvier 2016

Le principe de parcimonie



" L'avenir de l'homme est dans le moins. 
On a volé la Joconde. À la place du mystérieux sourire apparaît le visage hideux de la barbarie. Plus qu'un crime, c'est un manifeste. Polichinelle écarlate et Paganini du rasoir, le monstre qui répond au nom de Docteur Ockham excelle à découper l'anatomie de ses très médiatiques victimes. Performance iconoclaste ou massacre dément ? Paris frissonne. La terreur tout autant que la fascination règnent. 
Alors que la Seine, en pleine crue centennale, engloutit métro, monuments et musées de la capitale, Mallock, tour à tour commissaire et critique de cette exposition apocalyptique, va devoir démasquer Ockham avant qu'il n'accomplisse son ultime promesse, son grand oeuvre : repeindre le monde aux couleurs du chaos. Un livre phénomène !

************************************************* Première livre de la série du commissaire Mallock Amédée que je lis (le 5ème de la série) et vraiment une belle découverte, pouvant se lire séparément et faisant partie des chroniques barbares.

Le livre est divisé en 3 livres
- Livre I : 
L'intrigue s'installe on découvre les personnages, Mallock et son équipe d'enquêteur, le criminel qui se fait appeler Dr Ockham (ou polichinelle), qu'on découvre après son 1er crime le vol et la destruction (ou pas...nous n'aurons la réponse que dans les dernière pages).
Puis celui-ci se met à scalper des personnalités politique (LBV qui me fait penser à notre très célèbre BHL...clin d'oeil ou pas ?)
Puis celui-ci monte en violence : il arrache des oreilles, des testicules...
On découvre aussi Erwan qui "croit" être kidnappé tous les 3 ans par des extraterrestres...
- Livre II : 
Ockham commet des crimes de plus en plus horribles et s'attaque à l'équipe du commissaire
On commence à comprendre qui est Erwan...
- Livre III :
Arrestation d'Ockham

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre et me suis beaucoup attaché au personnage de Mallock, un homme ayant vécu plusieurs drames dans sa vie et ayant survécu chaque plus fort, entouré d'une équipe d'enquêteur hors normes. Tous les ingrédients sont réunis pour débuter un thriller haletant mêlant horreur, à amour, amitié, tout ça dans un fond de catastrophe naturel et dans le milieu de l'art. 
Pour résumer un thriller qui nous tiens en haleine avec un suspens jusqu’à la toute dernière. Une chose est sûr je vais lires les autres enquête de Mallock . Dernier conseil; : âmes sensibles fuyez ce livre !

Ma note : 

mercredi 27 janvier 2016

Sans pitié ni remords



9 novembre, cimetière du Montparnasse. Le capitaine Mehrlicht assiste, en compagnie de son équipe, aux obsèques de son meilleur ami, Jacques Morel. Quelques heures plus tard, il se retrouve dans le bureau d'un notaire qui lui remet, comme « héritage », une enveloppe contenant un diamant brut. Il s'agit de l'un des yeux d'une statue africaine, le Gardien des Esprits, dérobée dix ans auparavant lors du déménagement du Musée des arts africains et océaniens, que Jacques avait supervisé, et recherchée depuis par la « Police de l'Art ». Merlicht prend un congé et son équipe se retrouve sous le commandement du capitaine Cuvier, un type imbuvable aux multiples casseroles, quand les inspecteurs Latour et Dossantos sont appelés sur la scène de l'apparent suicide d'un retraité. Quelques heures plus tard, ils assistent impuissants à la défenestration d'une femme qui, se sentant menacée, avait demandé la protection de la police. Les deux « suicidés » avaient un point commun : ils travaillaient ensemble au MAOO lors de son déménagement. Ces événements marquent le début de 48 heures de folie qui vont entraîner Mehrlicht et son équipe dans une course contre la montre, sur la piste de meurtriers dont la cruauté et la détermination trouvent leur origine dans leur passé de légionnaires. Une enquête sous haute tension, dans laquelle débordent la fureur et les échos des conflits qui bouleversent le monde en ce début de XXIe siècle.

*******************************************************
Premier roman de cet auteur que je lis et quelle superbe découverte !

J'ai tout de suite adoré le personnage principal du livre Merlicht, il boit il fume, il est irrespectueux...mais tellement émouvant devant sa détresse face à la mort de son meilleur ami Morel et son très bizarre héritage...commence alors l'enquête autour du vol d'une statue dont Morel serait lié étroitement.

Commence alors des suicides, qui n'en sont pas, on découvre des meurtres très violent, 2 tueurs, un complètement fous et un autre abîmé par la vie et auquel on arrive tout de même à s'attacher et à prendre en pitié (je le verrais bien dans un second roman).
On découvre un flic véreux et raciste, une flic amoureuse d'un sans papier (Latour), un autre flc amoureux de sa partenaire (Dossantos), mais au passé trouble

Enfin aucun temps mort dans ce livre, une fin violente comme on ne s'y attendais pas.


Pour résumer : Premier coup de coeur de cette année 2016. !

Ma note : 

lundi 18 janvier 2016

Te laisser partir



Une mère accablée par la mort de son enfant. Un capitaine de police déterminé à lui faire justice, jonglant entre tensions familiales et obligations professionnelles.
Une femme fuyant son passé, résolue à construire une nouvelle vie...
*************************************************** Tout d'abord merci à Myboox de m'avoir permis de lire se livre en avant première.

Ce livre se divise en 2 partie.
Une première partie qui débute par la mort de Jocob renversé par une voiture qui prend la fuite..
Ensuite on découvre les personnages principaux qu'on apprend à connaître.
Ray le capitaine de la Brigade criminelle de Bristol marié avec Mags père de 2 enfants.
Ensuite Kate nouvelle arrivé dans la Brigade sous le commandement de Ray.
Vient ensuite Jenna ; femme artiste tortuée en fuite depuis l'accident de Jacob. L'auteure reste vague sur son identité : mère de l'enfant, conductrice ou passagère de la voiture qui a écrasé Jacob ..

Dans la 2eme partie on découvre un nouveau personnage : mari, jaloux violent.

Avec ce livre l'auteure nous fait découvrir la souffrance et les changements de vie radicaux qu'un accident de la vie peut causer, ainsi que  la souffrance psychologique des victimes de maltraitance. Tellement difficile pour nous lecteur  de supporter l'injustice qui l'accompagne souvent.
Un premier roman poignant, dure, un drame psychologique qui nous remue, qui nous touche car cela peut nous arriver à tous.  A lire absolument.

Ma note :