Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

dimanche 29 mai 2016

Hobboes

La mécanique du monde se dérègle. Les certitudes s'effacent. Pour beaucoup, c'est la fin de l'abondance et de la facilité. Faute de travail et d'avenir, des millions de nouveaux pauvres sont jetés sur les routes à la recherche confuse d'un nouvel espoir, d'un nouveau guide. C'est le temps des faussaires et des menteurs. Le temps des oracles et des sauveurs. Peut-être... Sur la côte du Canada, les habitants d'un petit village de pêcheurs se précipitent dans l'océan du haut des falaises. Dans les bidonvilles mexicains, des illettrés s'expriment dans une langue dont personne ne connaît l'origine. Dans les montagnes du Dakota, une armée de miséreux se rassemble autour d'un inconnu dont certains disent qu'il est un dieu quand d'autres craignent qu'il soit le diable. A l'écart des villes où demeurent ceux qui refusent de comprendre que rien n'est déjà plus comme avant, saints et corrupteurs cherchent désespérément l'enfant prophète qui les départagera. Passif et protégé, le professeur Raphaël Banes l'ignore encore mais ces événements font déjà partie de son destin. Un destin dont il est loin, très loin d'imaginer tous les sacrifices qu'il suppose... Road book, roman d'aventures et de terreur, réflexion sur le devenir des sociétés, drame intime et chemin de rédemption, Hobboes brasse les genres et les références pour dessiner la fresque épique du brusque réenchantement du monde. Au plus fort du chaos naissent les légendes qui forgent l'avenir. Mais pour qu'il y ait des héros, il faut qu'il y ait des monstres et pour qu'il y ait un Graal, il faut qu'il y ait une Souillure. C'est la force de Philippe Cavalier que de laisser son héros en équilibre entre ces deux pôle jusqu'à la dernière page...
*-********************

Un hobbo est par définition une victime de la crise...
L'histoire commence par un suicide collectif dans un village (ils se jettent dans l'océan) ou seuls survivent 4 personnes 3 hommes et une femme, partant chacun dans une direction différente, comme hypnotisés...

On fait connaissance par la suite avec le personnage principal le Professeur Banes Raphael, un homme n'aimant pas les engagements quels qu'ils soient, petit professeur insignifiant, qui va devenir malgré lui un héro ("américain") face à une apocalypse annoncée, se battant contre les chevaliers de l’apocalypse...découvrant un monde qui lui était inconnu alors, un monde de vagabonds (les hobboes), de clans ou seul les plus forts gagnent..Ou une "vérité supérieure se dissimule derrière le réel apparent"
Banes cherche à retrouve un de ses ancien élève, Milton Millicent à la demande de ses nouveaux employeurs la Fondation Fannsborough, celui-ci détenant un livre ou serait inscrit le destin du monde...
Commence alors pour lui une épopée initiatique ou toutes ses convictions vont être mises à mal.


Mon avis est mitigée, n'étant pas fan du tout de ce genre de littérature mais l'histoire reste très intéressante et nous fait réfléchir sur l'état actuel de notre économie et la violence engendrée par la crise.

Ma note :

Éditeur : ANNE CARRIÈRE (2012)
  • Broché: 380 pages


dimanche 22 mai 2016

Les infâmes



Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger.

Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.
*****************

Freedom, témoin protégée, se cache dans une petite ville paumée, travaillant comme serveuse, et buvant plus que de raison pour oublier le gâchis qu'est sa vie suite à de mauvais choix par le passé ! 
Accusé du meurtre de son mari, puis relâchée, elle a réussi à faire inculper à sa place son pervers de beau-frère Mathew, mais  a du abandonné le droit sur ses de ses 2 enfants, Mason et Rebekah (Ethan et Leila leur vrais prénoms), adoptés alors.

Quand relâché, après 18 ans d'emprisonnement pour un meurtre qu'il n'a pas commit, Mathew décide de retrouver Freedom (alias Vanesse ou Nessa de son vrai prénom) et de se venger.


De son côté, Freedom pense au suicide face à sa misérable vie...C’est alors que sa fille Rebekah disparaît, la suivant depuis de nombreuses années via internet, très inquiète elle décide de partir à sa recherche...


Commence alors une course poursuite avec d'un côté Freedom qui cherche sa fille et  Mathew qui cherche vengeance.

Sur la route on découvre toute la noirceur possible de l'Amérique, la violence, la corruption, une secte de fous, des tueurs nés, une noirceur inimaginable.

Que dire de ce livre ? Pas beaucoup de surprise, beaucoup de violence inutile, un livre qui se lit facilement mais beaucoup de détails inutiles Il ne restera pas longtemps dans ma mémoire...

Ma note :


Éditeur : OMBRES NOIRES (2015)
Nombre de pages : 352

samedi 14 mai 2016

mon été avec Lucifer

Par : Édith Couture Saint-André
Il y a trois types de journées : celles où il ne se passe rien, au point où on se demande pourquoi on s'est donné la peine de sortir du lit ; celles qui sont encombrées de complications, dont le seul but est de vous empoisonner l'existence, et puis, il y a celles où un seul événement peut faire basculer votre vie.
Aujourd'hui est une journée du troisième type : spectaculaire, inattendue, aux répercussions déterminantes pour moi, pour mes amis, pour mes ennemis.
Surtout pour mes ennemis.

Lucifer, le saviez-vous ? est une flamboyante rouquine, belle comme une madone botticellienne et gaulée comme une danseuse du Crazy Horse.

Aujourd'hui, juchée sur des stilettos vertigineux et moulée dans les cuirs noirs d'un ensemble pantalon-bustier, cette madone sulfureuse me promet la jeunesse éternelle. Que feriez-vous à ma place ? Ce récit, drôle, enlevé et pétillant, est l'histoire de Mathilde, une Québécoise baby-boomer de 60 ans à qui la science et la médecine ont promis, comme à tous les baby-boomers, une santé indéfectible et la jeunesse éternelle, voire : l'immortalité.

De toute évidence, la promesse n'a été que partiellement tenue. Mathilde décide de s'adresser à quelqu'un qui a la réputation de tenir ses promesses : Lucifer. Alias Lucy Fériale. Lulu pour les intimes. Lucy est d'accord pour un pacte. Bien naturellement. Mais, en tant que femme d'affaires avisée, patronne d'une Business Unit, elle pose une condition : récupérer des âmes. Normal, c'est dans son job description.

Au début, Mathilde a des sursauts de conscience. Ça la chiffonne cette histoire de morts. Elle rechigne. Mais lorsqu'elle voit le résultat : passer de 60 à 45 ans en moins d'une semaine, avec son énergie toute requinquée, sa vitalité qui casse la baraque et une peau de pêche, elle en redemande, établit une liste, donne des noms à Lucifer
****************************
Mathilde 60 ans, donnant d'elle même sans compter, accepte son statut de "personnes âgées" avec résignation , alors que Sandy, sa meilleure amie, pleine de vie, fait tout pour rester jeune et n'hésite pas à avoir recours à un chirurgien esthétique..

Mais Mathilde aurait, sans le savoir, invoqué une certaine Lucy Fériale ( entendait LUCIFER) mi-homme, mi-femme au look plutôt déjantée et sexy...qui lui propose un étrange pacte...celui de ne plus vieillir et même de rajeunir d'une quinzaine d'années en échange de 3 noms de personnes,qui, j'oserais dire, lui ont gâché la vie, afin que celle-ci (ou celui-ci au choix) récupère leurs méchantes âmes !

Au début Mathilde rechigne, mais quand un matin, elle se réveille, qu'elle n'a plus que 45 ans et la vitalité qui va avec elle cède...après tant d'années qu'elle aurait pu consacrer à son bonheur, elle l'a passé à se reconstruire après le passage des vandales qu'étaient les différents hommes qui ont traversé sa vie. Elle voit là une seconde chance d'être enfin heureuse !

Alors j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, 1er roman de l'auteur. Il est frais, drôle présente une lecture fluide, sans prise de tête.

J'ai adoré le passage ou Lucy décrit l'histoire de la création de l'humanité, avec Adam, Eve et  Lucy représentant le serpent tentateur selon les dires de Dieu.

On y trouve une belle réflexion sur la vieillesse, l'image qu'ont d'eux mêmes les seniors  et de l'injustice du regard qu'on a sur les femmes, qui se sentent obligées avec les traces laissées par les années, de modifier leur apparence, pour paraître plus jeune et plaire au plus grand nombre, alors que, les hommes sont acceptés tels quel...et tout ça dans la joie et bonne humeur !

Et la fin...juste comme il faut, on en redemande et on attend le prochain romain pour connaitre les aventures de Mathilde et Lucy 

Ma note :
Nombre de pages : 227

dimanche 8 mai 2016

Ravagé(e)s



Andréa est une silhouette chancelante après un énième samedi soir alcoolisé. Ses amies ont prolongé la fête, les taxis ont déserté la place, le vide a empli l'espace et on a qu'une envie : faire passer le temps plus vite. Mais pas le choix. Il s'agit d'être pragmatique : mettre un pied devant l'autre, entendre le bruit de ses pas en triple exemplaire et trouver ça normal, fixer la lumière, un point de civilisation. Ne pas tomber.
Pourtant, cette nuit-là ne ressemble pas aux autres. La tête collée au bitume, dans la pisse et la poussière, Andréa a mal.

Alex est flic et mère célibataire. Elle officie aux crimes et délits sexuels d'un commissariat du nord de Paris. Chaque jour, elle voit défiler les plaintes pour viol, harcèlement, atteinte à la pudeur. L'ambiance est à l'anesthésie générale et il faut parfois lutter pour continuer à compatir. Ses parades pour éviter de sombrer : la bière, sa fille et les statistiques.

Sauf quand deux affaires viennent perturber la donne.
****************************
Ce livre est complètement différent de ce que j'avais lu jusqu'à maintenant.
On découvre un monde de "macho" ou la femme n'est qu'un objet : un Directeur qui impose à ses employées féminines une tenue (jupe + talon). Un DRH qui échange une "levrette" contre un CDI.
Des personnages tous plus écœurant les uns que les autres, n'ayant aucun respect pour les femmes...

Mais voila, la donne change quand plusieurs hommes sont à leur tour agressés, brutalisés, sodomisés avec des objets (un bâton...) et ces mêmes hommes, par honte, ne souhaitent pas porter plainte.  

Alex, mère célibataire, est chargée de l'enquête avec son acolyte Marco défenseur du droit de la femme !
Monsieur le Préfet décide de s'en mêler et de mettre les gros moyens afin d’arrêter rapidement le ou les coupables. Alex est révoltée car, comme elle le souligne bien, 200 femmes sont violées par jour en France et c'est à peine si on ne les accuses pas d'avoir provoquer leur agresseur, et qu'on minimise leur agression.

Aidée des réseaux sociaux, principalement Facebook, Alex décide d'infiltrer anonymement plusieurs groupes de discussions. On découvre alors dans la toile, qu'il est facile d'avoir plusieurs informations sur n'importe quel citoyen (où il travaille, ou il a étudié, avec qui il est ami... etc) mais également des groupes de discussions horribles où il est prôné que le viol n'est pas un acte grave, que le viol n'existe pas ect...
Alex découvre également des messages et questions désespérantes de victimes de viols et d'agressions...

Mon avis est plutôt positif, il est rare de trouver un livre aussi bien documenté sur la violences sur les femmes, leurs états d'âmes, le regard des autres sur ces victimes y est aussi beaucoup présent.. 
Certains messages de victimes sont dures, même très très dures...on ne peut pas y être indifférent.

Il est juste dommage qu'il y ait autant de longueur, donc j'ai un peu eu du mal au milieu du livre à rester accrocher à l'histoire.

Il manque aussi un petit quelque chose à la fin du roman, on reste un peu sur sa faim.

Ma note :

Editeur : Fleuve noir
Nombre de pages : 432



samedi 7 mai 2016

Nomination au Liebster Award 2016 !

J'ai été nominé par pas copinaute Céline du blog Les lectures d'une spondy donc je me prête au jeu :

Qu’est-ce que le Liebster Award ?

C'est un événement annuel, dont le but est de faire découvrir des blogs, et les bloggeurs qui se cachent derrière. Les règles du jeu sont les suivantes:
- Ecrire onze choses me concernant
- Répondre aux onze questions du bloggeur qui nous a nominé
- Nominer onze blogs à notre tour
- Leur poser onze questions.
Il faut évidemment prévenir les bloggeurs que tu as nominé, et aussi mettre un commentaire à la personne qui t'a nominé pour la prévenir que tu participes. 

Mes 11 questions

1- De quoi parle ton blog? 
De livres :D
2- Pourquoi l'as-tu créé? Que t'apporte-t-il?
Déjà j'oubli assez vite mes lectures, cela me permet de me remettre dans l'histoire plus facilement et ensuite j'aime beaucoup lire les avis des différents blog qui existe sur la toile, donc je me suis dit pourquoi ne pas faire la même chose.
3- Quels genres de livre aimes-tu lire? Tu peux donner des exemples.
Alors les policer et thriller, mes auteurs favorites étant Agatha Chrisite et Camilla Lackberg, mais il en existe bien d'autre.
4- Quels sont tes loisirs favoris?
Les voyages, la lecture et le shopping !!!!!
5- Avec qui vis-tu? (Humains et animaux)
Mon mari (17 ans d'amour et 14 de mariage en août) et mes 2 enfants : Ma grande Titi 13 ans en fin d'année et Zozo mon petit dernier terrible 6 ans en aôut
6- Quelle est ta série TV préférée?
Les experts, Desperate Housewives, Hercule Poirot
7- Quel super pouvoir aimerais-tu avoir?
L'invisibilité :D
8- Si tu pouvais faire n'importe quel métier, lequel choisirais-tu?
Écrivain sans aucune hésitation 
9- Quelles sont tes valeurs, celles qui sont essentielles selon toi?
L’honnêté, la compréhension et le respect de l'autre.
10- Quelle est ta plus grande fêlure?
Il y en a tellement, c'est d'ailleurs ça qui fait la personne que je suis, qui me fait avancer et apprendre à me détacher de certaines choses.
11- Quelle citation pourrait te définir?
Fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité

11  Choses sur moi :
1- Je suis mariée depuis bientôt 14 ans
2- J'ai 2 merveilleux enfants
3- J'habite à la campagne
4- Mon voyage de rêve serait de visiter l'Afrique du Sud pays de naissance de mon chéri
5- A 20 ans je suis partie vivre au Portugal ou j'ai rencontré mon mari , j'y ai vécu 9 ans.
6- J'essai d'écrire un roman
7- Je suis une grande rêveuse
8- J'ai une collection de timbres
9- Je rêve d'avoir un travail qui consiterait à lire (oui oui je sais je rêve lol)
10- J'adore allez chez le coiffeur et dans les salons de beauté lol
 

jeudi 5 mai 2016

Pour l'éternité

« Jeune femme célibataire, 29 ans, rousse incendiaire, vie sentimentale réduite en cendres. Cherche partenaire pour rallumer sa flamme. »
Grâce à cette annonce en ligne, Red Westwood rencontre Bryce Laurent, un homme séduisant, riche, qui la comble de cadeaux. Un vrai coup de foudre.
Pourtant, le bonheur ne dure pas. Terrifiée par sa jalousie, ses mensonges et sa violence, elle l'expulse de son appartement et de sa vie. Mais le cauchemar de Red ne fait que commencer. Elle se sent observée et des incendies à travers la ville la manquent de peu. Lorsque son nouvel amant est retrouvé mort, Red commence à douter. L'inspecteur Roy Grace ne croit pas à la thèse du suicide, et elle non plus.
De toute évidence, Bryce Laurent n'en a pas fini avec elle.
**************************
Je découvre les enquêtes de Roy Grace pour la 1ere fois mais apparemment il y a 9 autres livres avant celui-ci.

En commençant ce livre, on se dit à super, une  histoire de jeune femme harcelé dont nous allons devoir découvrir qui est le coupable...en faite non, dès le début nous savons que c'est Bryce  son ex qui ne supporte pas l'idée que celle-ci l'ai quitté (selon lui à cause de sa "salope" de mère !) et décide de se venger en éliminant son entourage avant d'en finir avec elle !

Je suis très mitigée sur cette lecture,  d'un côté j'ai adoré l'inspecteur Roy Grace, le côté mystérieux de la disparition de sa 1ere épouse et de l'autre, très déçue  sur l’histoire de l'enquête d'harcèlement. Même si le côté dérangé de Bryce est plutôt bien décrit dans le livre, je n'ai pas réussi à accroché et j'ai eu  beaucoup de mal à terminer ce livre, trop de longueur, de "je tourne autour du pot" etc...

Ma note :

Nombre de pagesFormat
480 p.140 x 210 mm
Série
Les Noirs - Fleuve édition