Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

dimanche 26 juin 2016

L'héritage des templiers


L'auteur du Troisième Secret nous offre, avec ce thriller ésotérique remarquablement conçu, un roman riche en détails historiques, qui développe une étonnante hypothèse quand à la vraie nature du fameux trésor des Templiers. 1118, Jérusalem, Terre sainte. Neuf chevaliers créent un ordre militaire, les « Pauvres Chevaliers du Christ ». Le roi Baudoin II de Jérusalem leur cède pour résidence une partie de son palais, bâti sur les ruines du Temple de Salomon. Ils deviennent les « Chevaliers du Temple », puis les « Templiers ». 1307 : Jacques de Molay, le grand maître de l'ordre des Templiers, est arrêté sur ordre de Philippe le Bel et livré à l'Inquisition. Il garde le silence sur le déjà célèbre trésor des Templiers. 2006 : Cotton Malone, ex-agent du département de la Justice américaine, et son amie Stéphanie Nelle entrent en possession de documents troublants relatifs à la nature du trésor des Templiers. Commence alors une quête à la fois historique, érudite et périlleuse, qui les mènera à Rennes-le-Château, cœur du mystère.
Plus de 2 millions d'amateurs de thrillers et de passionnés d'histoire ont déjà plébiscité à travers le monde ce roman, salué par Dan Brown et Katherine Neville, où ésotérisme, action et suspense se conjuguent à merveille.

********************************
Le roman débute en janvier 1308, par la mise en détention du  Templier Jacques de Molay, maître de l'ordre des pauvres chevaliers du Christ et du temple de Salomon par les hommes de Philippe Le Bel roi de France.
Philippe Le bel torture Molay afin que celui-ci lui révèle où est caché le trésor des templiers (de l'or, de l'argent et un secret ...).

De nos jours, Cotton Malone, libraire américain installé à Copenhague, vient en aide à son ancienne patronne Stéphanie, Chef de l'unité Magelan aux états-unis, qui décide de suivre les traces de son défunt mari, qui était à la recherche du secret et trésor des templiers.

Commence une enquête à travers la France, semée d’embûches et freinée par le Maréchal de Rochefort membre des templiers à la recherche également du trésor perdu des templiers.

Ce secret à fait couler beaucoup d'encre, suscité beaucoup de légende et de convoitise au long des siècles,

Tout est réuni dans ce livre pour les amateurs de thriller historique : des légendes, des secrets, des groupes obscures, de la violence, de l'amitié, de l'aventure, un méchant assoiffé de pouvoir et tout ça sur fond d'histoire de réel, et avec de vrais personnages comme on les aimes.
Le héros est un "vrai héros", on n'a pas l'impression qu'il est arrivé là par hasard puisqu'il sait se battre, à une mémoire impressionnante, donc nous offre du réalisme, ce qui est assez rare dans ce genre de roman.
Le secret parait tout aussi réel, rien d'impossible..

Je vous recommande ce livre, même si je l'avoue il est très long, mais il a tellement peu de temps mort qu'il se lit assez facilement

Ma note :




samedi 18 juin 2016

On se retrouvera

Avant de mourir, la mère de Margot lui révèle un terrible secret, enfoui depuis trente ans : une nuit, sur la route alors qu’elle rentrait chez elle à pied, elle a été violée par quatre hommes et laissée pour morte dans la garrigue. Puis elle a donné la vie à un enfant. Cet enfant, c’est Margot. Hantée par le deuil et cette révélation, Margot n’a plus qu’une chose en tête : comprendre, pour se reconstruire. Elle se lance dans une quête de ses origines, en remontant le passé. Un chemin douloureux et dangereux qui fait surgir le doute, le mensonge et la mort. Mais rien ne peut la retenir. Ni l’amour fou de Gabriel, ni Alice son amie, ni même son psy, Tavernel. Car Margot n’a rien dit. En silence, elle prépare sa vengeance. Née en 1980, Laëtitia Milot est une star du petit écran. En mêlant suspens, espoir et passion, elle dénonce les effets dévastateurs des violences faites aux femmes et le scandale de l’impunité es coupables. On se retrouvera est son premier roman.

***********************

Le livre commence par une première partie, un viole collectif.

Quatre hommes agressent Christiane, la torture, la viole et la laisse pour morte sur le bord de la route.
Accrochez-vous, cette 1ere partie est vraiment très dure, les détails sont plus que suggestifs..

Deuxième partie,  alors qu'elle est entrain de mourir d'un cancer, Christiane apprend à  Margot sa fille unique, le terrible secret de sa naissance : celle-ci est le fruit d'un viole. Un soir alors qu'elle prenait la défense d'une autre jeune femme, Christine a été violée, torturé et laissée pour morte sur le bord de la route  par 4 hommes qu'on a jamais réussi à identifier.


A 30 ans, déprimée et en quête de vérité, Margot décide de rechercher les 4 violeurs de sa mère, afin de pouvoir se construire et de comprendre qui elle est réellement.


Sur ce long chemin elle rencontrera un ange, Gabriel, l'amour de sa vie..


Pour un 1er roman c'est plutôt une réussite, tout y est, du  suspens, de l'amour de la peur, du prévisible également.  

Ce roman est drôlement bien écrit et ce lit facilement, on est vite pris dans l'histoire et on a envie d'en savoir plus, pas forcément qui est le père de Margot car au final on se rend compte que c'est secondaire, mais plutôt comme 4 jeunes hommes normaux on pu en arriver là, et ne jamais être inquiété durant ces 30 ans écoulé depuis ce viole ! 
On s'inquiète également pour Margot et le début de sa descente en enfer. Va t'elle savoir s'arrêter à temps ? 
A vous de lire le roman pour le découvrir :D 

Ma note :

Éditeur : FAYARD (2013)
Nombre de pages :288 pages


jeudi 16 juin 2016

Profanation

Sur le bureau de l'inspecteur Carl Morck, chef du département V, le dossier d'un double meurtre commis en 1987 et impliquant une bande de fils de famille, innocentée par les aveux "spontanés" d'un des leurs. Morck s'aperçoit que l'affaire a été hâtivement bouclée et décide de reprendre l'enquête.
Cercles fermés des milieux d'affaires, corruption au plus haut niveau, secrets nauséabonds de la grande bourgeoisie... Adler Olsen mêle suspense implacable et regard acerbe sur son pays.
Après le phénomène "Miséricorde", lauréat du Prix des lecteurs du Livre de Poche catégorie polar 2013 et Grand prix des lectrices de "Elle", "Profonation" ne décevra pas les fans du cynique Carl Morck et de son assistant syrien, l'imprévisible Assad.
*********************

Un vieux dossier (résolu ?), 2 jeunes assassiné chez eux, dont le père un inspecteur s'est suicidé après leur morts,  apparaît sure le bureau de Morck, personne de l'aurait posé sur son bureau...
Avec l'aide de son équipier Assad et de sa nouvelle secrétaire Rose, Morck décide de menait l'enquête et de vérifier si l'homme incarcéré est bien le meurtrier des 2 jeunes.
Premier point obscure Bjarre, l'homme en prison pors ce double meurtre à acquis une petite fortune en bourse durant son incarcération...plutôt rare..
Commence une enquête ou les suspects  sont tous des hommes d'affaires riche et influent, antipathique, sans pitié ayant comme point commun la haine de leur père.

Que dire de cette 2ème enquête sinon qu'elle ne m'a déçu, peu de suspens, peu d'action, je n'ai pas vraiment accroché alors que la 1ere enquête m'avait donné tellement envie de découvrir la suite de cette enquêteur brisé !
Point positif j'ai beaucoup apprécié l'arrivée de Rose, la secrétaire qui tient tête au morose Morck, et les mauvaises "traduction" d' Assad qu'on trouve tellement attachant.

Ma note :

Éditeur : ALBIN MICHEL (2012) 
Nombre de pages :576 pages

lundi 13 juin 2016

L'horizon à l'envers

Où se situe notre conscience ? 
Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ? 
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet. 
Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus. 
Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.
*********************

C'est l'historie de 3 amis, Hope et Josh le couple d'étudient en neuroscience fou amoureux que rien ne peut séparer et Luke, le rationnel ,avec qui Josh va faire une découverte qui pourra bouleverser à jamais l'idée que nous nous faisons de la mort...

Le livre est divisé en 2 parties, la 1ère partie se consacre quasi exclusivement à l'explication des recherches faites pas nos héros, la neuroscience. Il est beaucoup aussi question d'amour profond, d'amitié de confiance, la maladie y est abordée mais avec légèreté sans jamais nous imposer les souffrances des personnages.

La 2eme partie aborde  ce qui est le plus important dans la vie, l'amour la famille, le courage...

Une belle histoire d'amour et d'amitié qui nous feras réfléchir sur les choses importantes de la vie et comment vivre sa vie "à fond" pour ne pas avoir de regret..

Ma note :

Éditeur : ROBERT LAFFONT (2016)
Nombre de pages :418

dimanche 12 juin 2016

Le dompteur de lions


C'est le mois de janvier et un froid glacial s'est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s'agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu'aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu'un en a fait une poupée humaine. D'autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n'en soit pas à sa première victime.
De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l'amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l'instinct maternel n'a rien de naturel...
Avec ce neuvième volet de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg signe un polar crépusculaire et violent. La reine du noir nordique s'y montre plus indomptable que jamais.
********************
La jeune Victoria a disparue alors qu'elle sortait de son cours d'équitation..
Elle est retrouvée errante près du même centre d'équitation...mais avant que quelqu’un puisse l'approcher, elle se fait renverser par une voiture et meure...
Patrick est chargé de l'enquête.

Pendant ce temps Erica prépare son nouveau roman : l'histoire de Laïla Kowalska enfermée depuis des années en prison pour le meurtre sauvage de son mari, et d'avoir laissé celui-ci torturer leur fille Louise, mais sans jamais rien faire à Peter leur 2ème enfant...

Rien ne reliait ces 2 enquêtes...mais on s'aperçoit que si...commence alors, une terrible et difficile enquête, regorgeant de personnes sans aucune empathie ni sens morale. Avec les retours en arrière dont nous a habitué l'auteur, rajoutant du suspens au livre.

Ce roman n'est pas mon préféré de l'auteur, le début est très long alors qu'habituellement elle démarre très fort...mais au tiers du livre impossible de lâcher le roman (nuit blanche en perspective pour finir vite et comprendre le pourquoi du comment :p). On veut savoir, comprendre, même si j'ai très vite compris qui avait fait quoi, on a envie d'en lire plus tellement ce roman est bien ficelé, les personnages bien travaillé.
J'ai trouvé également la fin très différente des autres romans, on s'attend à revoir dans un autre roman certains des personnages découvert dans ce roman...du moins je l'espère...

Ma note 

Éditeur : ACTES SUD (2016)
400 pages

mercredi 8 juin 2016

Black Messie

Dans les douces collines de Toscane, le Monstre de Florence a sauvagement assassiné sept jeunes couples entre 1968 et 1985. Cet horrible fait divers a inspiré films et romans, dont Le Silence des agneaux. Mais le principal suspect est mort en attendant un énième procès et le silence a recouvert toute l’histoire... Jusqu’au jour où filles et garçons recommencent à tomber, fauchés par un serial killer étrangement semblable à celui d’autrefois. Le Monstre est-il revenu ? A-t-on commis une erreur à l’époque ?
Le capitaine des carabiniers Jacopo D’Orto mène l’enquête. Proche de la retraite, il n’a plus rien à perdre. Dans une course contre la montre, il fouille la fosse où la boue des mystères italiens s’est amassée. Depuis la Renaissance, le mal refait régulièrement surface dans ce pays qui semble béni des Dieux. L’Italie actuelle paraît pourtant purifiée de ses secrets… mais si, derrière les apparences, il n’y avait que chaos, violence et guerres de pouvoir ?
******

Des couples sont assassinés brutalement, comme cela était déjà arrivé par le passé.
Jacopo d'Orto est mis sur l'enquête.
Il soupçonne immédiatement l'étrange et secret Professeur Miles, dont la fille Indiana a disparu, américain noir, exilé à Florence pour oublier un passé douloureux après la disparition suspecte de son épouse, 

Le récit se déroule sur plusieurs chapitres, à plusieurs voix, avec comme titre le nom de celui qui narre (Jacopo, Miles, légion etc...)permettant d'y découvrir les points de vues de chacun, des victimes comme de la folie du meurtrier qui nous glace le sang..
Cela m'a un peu déstabilisé et surprise au départ, ayant du coup du mal à me mettre dans l'histoire n'étant pas habitué a ce type de narration, m'y perdant un peu dans les récits des nombreux protagonistes...
Mais on est vite pris dans l'histoire, tellement celle-ci est complexe, loin d'être un thriller je dirais banal..

Il y a beaucoup de violence dans ce roman mais aussi, des scènes de torture, du sexe violent, de la corruption à tous niveau.

Ce roman m'a beaucoup marqué il sort des sentier battus, la fin est étrange, dérange, il ne peut nous laisser insensible..

Ma note :

Éditeur : STOCK (2016)
Nombre de pages :353










Le mot de la fin

L'accusé, poète devenu à son corps défendant sniper dans l'armée de Bosnie-Herzégovine durant le siège de Sarajevo, a-t-il vraiment commis le monstrueux crime dont on l'accuse : l'assassinat de deux fillettes serbes pour venger les deux filles de celle qui fut son premier amour ? Ou s'agit-il d'un procès monté parce que, issu d'un couple mixte sur le plan de la nationalité, « de tous et de personne », il semble un coupable idéal dans la quête d'une balance entre les criminels de guerre des deux camps ?

Ou encore, a-t-il été victime d'une vengeance machiavélique de la part d'un mari trompé, membre d'une unité très spéciale des services de sécurité ?

Dans la procédure judiciaire, le rôle du jury est tenu par le lecteur qui, sur la base du filet de preuves et de déclarations contradictoires, doit reconstruire les événements d'une guerre déjà lointaine et porter un jugement.

Mais l'accusé, au lieu de se défendre, récapitule sa vie et fait le bilan de ses pauvres amours, « comme si, dans ma vie, il n'y avait rien eu d'autre, ou que rien d'autre ne méritait d'être évoqué ».

Le mot de la fin (Zavr(...)na Rije(...)) a obtenu le prix Skender Kulenovi(..) et le prix biennal Hasan Kaimija.
******************
Récit à la première personne.
L'histoire alterne entre le présent, avec le jugement du narrateur et des retours dans le passé sur fond de guerre.
Le narrateur, dont on ne sait le nom qu'à la fin du récit, est accusé d'avoir assassiné 2 fillettes, par vengeance, alors qu'il faisait partie de l'armée volontaire dans l'armée de Bosnie-Herzégovine.
Celui-ci, au lieu de nous raconter la terrible journée de cet assassinat, nous raconte ses amours, ayant enchaîné  les conquêtes féminines (Maja, Aïda, Azra....) sans vraiment se "poser" avec aucune d'elles, sa tentative de fuir Sarajevo en créant un journal pour obtenir une accréditation de journaliste..

Je n'arrive pas à qualifier vraiment le genre de ce récit, en tout cas je en m'attendais pas du tout à ça. Ce livre est très bien écrit, avec un homme qu'on sent torturé, avec une âme de poète, un peu perdu dans ce monde qui ne lui ressemble pas, dans cette guerre qui n'est pas la sienne...préférant luter par les mots que par les actes, je le dirais même pacifistes...

Un auteur avec un talent fou !

Ma note :


Éditeur : M.E.O. (2016)
Nombre de pages : 250







dimanche 5 juin 2016

Poppy Pym et la malédiction du pharaon

A 12 ans, Poppy Pym, orpheline, a toujours vécu dans un cirque. Pour son entrée en sixième, elle est envoyée à l'internat St Smithen. Pas vraiment le paradis pour une fillette habituée à vivre parmi les acrobates et les musiciens ! Quand sa nouvelle école organise une exposition d'antiquités égyptiennes, dont la pièce maîtresse est le rubis scarabée d'un pharaon que l'on dit maudit, Poppy est ravie. Voilà de quoi apporter un peu de piquant à cet établissement si strict ! Et lorsque des événements étranges et inquiétants se succèdent, Poppy pense que tout cela pourrait être lié au précieux rubis, et à la malédiction du pharaon ! Heureusement, la vie au cirque lui a appris quelques tours plutôt utiles. Et avec l'aide de ses deux nouveaux amis, Ingrid et Kip, Elle compte bien résoudre ce mystère, à la manière des héros de ses romans policiers préférés.
*****************************

Poppy Pym bientôt 12 ans vit dans un cirque, où elle a été adoptée par toute la troupe. (Etant sorti du chapeau du magicien Marvin selon son récit... !)
Elle vit une enfance heureuse entourée de tous les protagonistes du cirque tous aussi étranges les uns que les autres ...

Un jour, suite à la visite de la Directrice et des élèves d'un collège au cirque, Pyme sa maman de coeur, décide de  l'inscrire en tant que pensionnaire  dans le dit collège...

Commence alors une nouvelle vie pour Poppy, non sans difficulté au début, mais vite, grâce à l'aide de ses 2 nouveaux amis, Ingrid à la mémoire impressionnante et Kip qui rêve de grandir, elle se sentira comme chez elle dans ce pensionnat.

Des faits étranges commences à arriver au pensionnat. Serait-ce la malédiction du rubis scarabée qui frapperait l'école ? Commence alors l'enquête pour les 3 nouveaux amis...

Ce livre jeunesse, plus pour un public d'une dizaine d'années, se lit agréablement, même pour nous adultes, des personnages plutôt drôles et attachants. Je pense que les prochaines enquêtes se liront tout aussi facilement aux vus des sympathiques personnages qu'a crée l'auteur !

Ma note

Éditeur : SEUIL JEUNESSE (2016)
343 pages


samedi 4 juin 2016

Tuez qui vous voulez


Trois hommes sont retrouvés égorgés et la langue arrachée avant la Noël à Paris. Au même moment, des inconnus veulent ressusciter la fête des Fous, des convulsionnaires se roulent sur le sol des églises et une jeune fille pousse des cris d'oiseau. Mais que vient faire là-dedans le mystérieux chevalier d'Éon, peut-être membre du« Secret du roi »? En quelques jours, l'ordre social paraît s'inverser et même le moine semble gagné par la folie ambiante. Le commissaire aux morts étranges, lui, garde la tête froide et mène l'enquête.
*************************
3ème enquête du commissaire aux morts étranges.

Aidé de son père le "moine", le Chevalier Volnay doit enquêter sur 3 morts étranges : 3 hommes à qui on a tranché la gorge puis coupé la langue !
Apparemment rien ne relis ces 3 morts...jusqu'à ce que  l'enquête sur fond de fête des fous, fête païenne interdit par l'église et le roi, démontre le contraire..

Habituellement j'aime plutôt ce genre de livre ou l'histoire se même à une enquête policière et bien là j'ai été déçu et me suis franchement ennuyé dans ce roman, avec des passages longs et inutiles, j'ai eu du mal à suivre l'histoire et à m’attacher aux personnages.. 
Par contre pas mal d'humour, ce qui est plutôt  plaisant..

Ma note :