Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

dimanche 29 janvier 2017

Le secret des tombes



Ce roman et le 3ème de la série Ariana Aguilar, il peut se lire indépendamment des 2 autres, la preuve je ne les ais pas lu.

Ariana Aguilar est une anatomiste exerçant son art au 12ème siècle sous le règne d'Henry II.
Les moines de Glastonbury découvrent 2 étranges squelettes, un d’assez grande taille et l'autre de petite taille. Ceux-ci pensent immédiatement aux squelettes du Roi Arthur et de Guenièvre jamais trouvé.
Le roi Henry  fait alors appel à Ariana afin d'analyser ces squelettes pour savoir s'il s'agit bien d'eux.

L'enquête est assez longue à démarrer. Il y a d'abord toute la mise en place et description des personnages principaux.
 Adélia,, médecin diplômée de l'école de Salerne et sa fille illégitime (Allie), accompagnée de sa fidèle nourrice Gyltha et de son compagnon Masure, un Maure Eunuque, qui se fait souvent passer pur médecin afin que les diagnostics d'une femme médecin (diagnostics d'Adélia) soient mieux acceptés.

On découvre tout au long du roman le langage de l'époque, ainsi que la façon de vivre des différentes classes sociales, leurs coutumes, us et croyances.

Adélia est en avance sur son temps par beaucoup de points, elle veut par exemple apprendre aux femmes le moyen de prévenir les grossesses afin d'éviter les infanticides.

On ne peut que l'admirer du début à la fin du roman, par son courage, sa franchise, sa témérité, son franc parlé (allant même jusqu'à fuir car accusée d'hérésie...ou plutôt de jalousie par ses paires pour sa facilité a guérir les gens).

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, une belle découverte, il ne faut pas s'attendre à de fortes actions, mais plutôt à un suspens bien construit, avec un description parfaite et bien travaillée par l'auteur de la vie au 12ème siècle et des difficultés que pouvaient rencontrer les femmes.

Une superbe découverte que je recommande au fan de policiers historiques et au fan de l'égalité pour tous (avec un petit plus pour les droits de la femme !)

Éditeur : 10-18 (02/02/2017)
Nombre de pages : 408 pages
***********************
Au XIIème siècle, les moines de Glastonbury ont découvert deux étranges squelettes enterrés dans leur cimetière – l'un est grand, comme celui d'un guerrier, l'autre est petit avec de longs cheveux blonds. L'île d'Avalon se situant à Glastonbury, il pourrait s'agir des restes du roi Arthur et de la reine Guenièvre. Les moines l'espèrent. Un incendie vient tout juste de détruire leur abbaye et ils ont désespérément besoin de reliques pour attirer les pèlerins, leur source de revenu. Le roi Henry II a également besoin de la preuve de la mort du légendaire Arthur. Il veut empêcher ses sujets gallois réfractaires de croire qu'Arthur pourrait revenir et prendre la tête d'une révolte contre lui. Mais Henry doit en avoir la certitude, il fait donc appel à la Confidente des Morts, l'anatomiste Adelia Aguilar, pour qu'elle examine les os. Quelqu'un s'oppose pourtant à l'identification de ces squelettes et est prêt à tuer pour arriver à ses fins.





samedi 21 janvier 2017

Toxique



Lors de la lecture du résumé de ce livre j'étais assez intriguée, ça en disait beaucoup...mais en fait non, ça ne nous prépare pas du tout à la lecture de ce roman très très fort.

Pour vous donnez un peu le contexte de l'histoire je vais vous présenter les personnages principaux.
Il y a Tomar Khan surnommé le Pitbull pas ses collègues de la Crim, qui enquête sur le meurtre, sans motivation apparente, d'une directrice de maternelle.

Tomar est un personnage très sombre, éprit de justice, qui se prend d'ailleurs pour un justicier, quitte à enfreindre les lois pour faire CA justice.

Il y a Rhonda, folle amoureuse de Tomar, son Chef à la Crim, est prête à tout par amour pour celui-ci.

Et enfin il y a la TOXIQUE. Une sociopathe, manipulatrice, qui agit dans l'ombre...

Premier roman de cet auteur qu'il m'est permit de lire merci à Maud des Editions Calmann Lévy de m'avoir permis de découvrir ce talentueux auteur.

Dans ce roman, sur fond d'un Paris encore sous le choc des attentats du 13 novembre,  l'auteur nous décrit bien les gestes et actes que peut être poussé à faire  un homme ou une femme acculé(e), qui veut préserver le bien être de ceux qu'il/elle aime, les protéger de la noirceur de certains êtres malsains., c'est l"histoire de la vie de Tomar.

Puis il y a l'histoire de Marie-Thomas, la TOXIQUE, qui manipule avec habileté son entourage, pour arriver à son but et cela en toute impunité depuis des années...mais en découvrant son passé on arrive à "comprendre" comment elle a pu en arriver à là, devenir cette sociopathe qui est incapable de voir la souffrance qu'elle cause autour de là, et on arrive à éprouver une certaine pitié pour cette ancien enfant en souffrance.

Un livre fort, puissant comme le dit si bien  Ian Manook, qui nous oblige à regarder notre entourage différemment. Et si nous étions, nous aussi, entouré de gens toxique ?


Éditeur: Calmann Levy
Nombre de pages :300

********************************
ELLE AIME SABOTER LA VIE DES AUTRES, ELLE N'ÉPROUVE AUCUNE EMPATHIE, ELLE POURSUIT UN BUT. ELLE EST TOXIQUE. 
Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d'une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l'hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l'affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu'il n'y paraît.

lundi 16 janvier 2017

Marquée à vie



Hans Juhlén, membre de l'office de l'immigration est retrouvé mort chez lui, tué par balle, seuls empreintes trouvées sur le lieu du crime, celle d'un enfant.

Les inspecteurs Henrik et Marie (appelé Mia) sont mis sur cette enquête aidés par le procureur Jana BERZELIUS, 30 ans, célibataire est décrite par Mia comme : "Sans aucune personnalité, rigide et fermée comme une huitre. Toujours crispée, incapable de se détendre."Elle la considère comme une prétentieuse qui aime jouer les Divas.

Très vite on comprend que Jana cache de profondes blessures sous cette air de froideur, elles cachent ses émotions et ne sourit que rarement.

Le personnage d'Henrik  est attachant, il me fait penser à un nounours, ses préoccupations "humaines" nous le rende accessible, en effet il est très inquiet pour la vie sexuelle de son couple, il en est même drôle (il veut maigrir pour être en forme et avoir plus de relations sexuelles avec sa femme lol).

Quant à Mia, personnellement je ne l'aime pas du tout, elle est moqueuse, jalouse, brusque, antipathique, voleuse... Elle est  toujours dans le rouge en début du mois (oui oui dès le début du mois) dépensant plus qu'elle ne gagne...

Maintenant que les personnages sont en place, quelques explications sur l'histoire.

Déjà, l'histoire est entrecoupée des souvenirs d'une petite fille...

Très vite le corps de l'enfant, dont on présume qu'il est l’assassin de Hans, est retrouvé, il porte une étrange inscription gravé sur le cou, "Thanatos". Hors, Jana porte aussi une inscription identique dans le cou avec le non "Ker". Celle-ci comprend très vite qu'avec cette enquête elle va enfin pouvoir comprendre les cauchemars qui hante ses nuits depuis des années...elle décide donc de mener une enquête parallèle...

Sans être le livre de l'année, ni un coup de coeur, l'histoire est plutôt bien écrite, même si on déplore pas mal de longueur qui m'ont obligé à poser le livre à plusieurs reprise.

Sur ce premier tome, d'une trilogie, on apprend déjà beaucoup de chose sur Jana, pas tout bien évidemment, mais une grande partie de son passé est éclairé.

On attend beaucoup du prochain tome, j'espère surtout que l'auteur va rendre Mia un peu plus humaine et sympathique, car la franchement plus je lisais plus je détestais ce personnage. J'attend qu'elle nous parle aussi de son passé pour que j'arrive à comprendre comment on peut devenir aussi égoïste et jalouse.


Éditeur : HARPER COLLINS (2017)
Nombre de pages : 411

**********************************
Nörrkoping, l’hiver.
La procureure Jana Berzelius arrive sur la scène du meurtre d’un haut responsable de l’Immigration en Suède, assassiné dans sa maison, au bord de la mer Baltique. Le tueur n’a laissé aucune trace. Etrangement, les seules empreintes que l’on retrouve sont celles d’un enfant – or, la victime n’en a pas… Quelques jours plus tard, le meurtrier est identifié. Mais il est mort. On retrouve son corps sur un rivage désolé, l’arme tout près de lui. Il s’agit bien d’un enfant. Signe particulier, il présente sur la nuque une scarification énigmatique.
Ce nom, gravé grossièrement à même la chair, provoque brutalement chez l’impénétrable Jana, pourtant réputée insensible et glaciale, un véritable séisme intérieur. Car elle porte la même scarification à la base du cou. La marque d’un passé qui ne lui revient que par flashes incontrôlables...

lundi 9 janvier 2017

Charade


Avant toute chose je voulais vous prévenir que cette lecture n'est pas adaptée aux âmes sensibles...

L'histoire du livre commence par la fin...la mort du présumé meurtrier à la charade...mais les raisons de ses assassinats, comme la résolution complète des charades restant sans réponse....

Retour en arrière, début de l'histoire, 1ere rencontre entre Emmanuelle, nouvelle inspectrice arrivée au 36 quai des orfèvres, belle intelligente et filleule de Monsieur le Ministre de l'intérieur...de suite on l'adore, et le commissaire  Florent Bargamont dit Barga, décrit par ses collègues comme irascible, cynique, méprisant. On sent de suite que c'est une façade, une façon qu'il a de se protéger...

Emmanuelle et Barga font partie d'une cellule qui s'occupe de résoudre des enquêtes sur des meurtres dont les victimes sont mortes de façon atroce.
Pour sa première enquête Emmanuelle, à l'aide de Barga, doit résoudre une série de crimes, ou toutes les victimes meurent dans d'atroces souffrances, qui durent des heures, que j'éviterai de vous décrire pour ne pas vous gâcher votre plaisir.

Premier roman de Laurent Loison, que je remercie pour la superbe dédicace, et je remercie également le "noël des Blogueurs" qui m'a permis de découvrir cette pépite, oui, oui cette pépite.
J'ai adoré ce livre, tout est bien écrit, pas de temps mort, pas de longueur, on s'attache très vite à nos 2 héros, on adore les liens qu'ils créent au fil des pages. Les scènes difficiles sont décrites avec précision, mais ne sont pas là par hasard, elle apporte du piment.
Les charades* j'avoue honteusement, je 'n'en ai découverte aucune !
Par contre j'ai assez vite compris qui était le coupable, mais cela ne m'a en rien gâché ma lecture

Pour résumer, un vrai coup de coeur, un auteur à suivre de très près dans la lignée des plus grands (Thilliez, Giebel etc...) . Merci Laurent Loison pour ce merveilleux moment de lecture !




*********************



Résumé: Il laisse derrière lui des cadavres de jeunes femmes atrocement torturées et de mystérieux messages. Ce cruel et terrifiant tueur en série est pourtant traqué par le meilleur flic du 36, le commissaire Florent Bargamont, et une brillante criminologue, Emmanuelle de Quezac. Un rythme effréné qui vous laissera le souffle court !


Editeur : Nouvelles Plumes

Nombre de pages : 422
*Voici les charades :
- Les premiers seront les derniers
- Seul un des deux est utile à mon second
- L'antépénultième n'est pas à priori le quatrième. Mais l'exception qui confirme la règle
- Avec mon troisième ou cinquième tout est dit
- Mon cinquième emprunt est un tout
- Mon sixième est mon premier

lundi 2 janvier 2017

Chroniques de Mirage / 1- La Dernière Cité




Le prologue du roman se situe en 3253.
Il nous décrit très bien l'état de notre cher planète...
La terre est devenue une fournaise, détruite lors de l'utilisation massive de la bombe atomique ,durant le seconde guerre mondiale.
Due à son utilisation le génome humain a été modifié, certains humains sont devenus des êtres surpuissants, des télépathes, créant au fils dans ans de clans bien distincts, les hommes et les télépathes.


L'histoire débute en 3697, et est racontée par Phillys.
Amos vit dans la forteresse, il est le maître des télépathes, un homme assoiffé de pouvoirs et n'a qu'une seule envie assouvir les humains et détruite la cité Mirage où les derniers humains libres sont réfugiés.

A la tête des humains nous retrouvons le sage Darius.

Terré sous terre, il y a également les lombrics carnivores, de terrible prédateurs, qui jettent un venin mortel sur leurs proies.

Et au milieu de tout ça, on découvre nos 3 télépathes rebellent, qui décident de fuir la forteresse et de se réfugier dans la cité des hommes, Mirage, et de luter à leurs côtés afin de faire cesser le règne du terrible Amos.

J'ai été très impressionné quand j'ai découvert à quel âge Sandrine Decroix a écrit son roman, à 16 ans !
Les personnages sont attachants, l'auteur décrit tellement bien les personnages (on découvre à la fin du roman une illustration de ceux-ci) qu'ont les aimes ou détestent assez facilement.
Seul petite chose à dire de négatif, peut être un peu trop de longueur parfois


Ce roman est surtout une belle leçon d'humanité, de moral aussi  sur les saccages que crée les guerres, la jalousie et la méchanceté, notre égoïsme y est également pour beaucoup...

Un roman que j'ai apprécié et dont j'ai hâte de découvrir la suite.


Broché: 486 pages
Editeur : Éditions Mélibée (5 juillet 2016)

**************************
Suite à la Troisième Guerre mondiale et à l'utilisation de l'arme nucléaire, la Terre s'est transformée en un désert aride. Le génome humain a été modifié. Dès lors, certains Hommes ont muté en êtres surpuissants, dotés de Pouvoirs extraordinaires : les Télépathes. Un nouveau conflit éclate alors entre les deux Peuples encore en vie sur Terre : les Hommes, restés au rang d'humain, et ces fameux Télépathes, doués d'un pouvoir terrible. L'un d'eux, Amos, s'est autoproclamé roi et se fait appeler le Maître Télépathe. Il a une totale emprise sur son propre peuple et n'a qu'une idée en tête : asservir ceux qui sont restés au stade de simples êtres humains. Mais que cache réellement cette soif de Pouvoir ? L'histoire débute en 3697, au beau milieu d'une guerre des clans, alors qu'Andrew et ses amis, des Télépathes rebelles, tentent de rejoindre la dernière Cité des Hommes : Mirage. Ils y feront la connaissance de l'énigmatique Darius, le chef de la Cité. Ils se prétendent résistants ? Ils seront ses prisonniers.

dimanche 1 janvier 2017

Mon bilan lectures 2016

Et voila l'année 2016 c'est terminée, 2017 à toi la place.

Donc cette année j'aurais lu 64 livres découvert de nouveaux auteurs.
Avoir eu la chance et la joie de faire partie du juré  des éditions j'ai lu en partenariat avec "onlalu" pour la section romans policiers/thrillers.
Participé au quai du polar comme depuis quelques années déjà et aller pour la première fois au salon du livre de Genève, où j'ai pu rencontrer de supers auteurs.

Eu quelques coups de coeur  que voila :
- Block 46 de Johana Gustawson
- Dérapages de Danielle Thiéry
- Tu ne manqueras à personne d' Alexis Aubenque
- Tout le monde te haïra d'Alexis Aubenque
- La veuve de Fiona Barton
- Au péril de te perdre d'Angélique Daniel
- Aurore de sang d'Alexis Aubenque

Pour cette nouvelle année j'ai décidé de revoir la mise en page de mon blog.

Et enfin j'ai décidé de ne plus attribuer de note aux livres juste mentionner mes coups de coeur, car après tout qui suis-je pour donner des notes à ces auteurs qui ont tout donné pour écrire un livre ? 

Bonne année 2017 à tous ....