Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

mardi 28 février 2017

Calendar girl - Janvier



1er tome d'une série de 12 tomes recouvrant les 12 mois de l'année.
Bien avant sa sortie officiel en France j'en avais déjà entendu parlé via les réseaux sociaux portugais, où ce roman est sortie là bas depuis plusieurs mois déjà...donc j'étais assez curieuse d'en faire la découverte aux vues du vrai phénomène que celui-ci est là bas.

Mia, 25 ans vit  avec son père et sa soeur de 5 ans sa cadette. Elle n'avait qu'une dizaine d'années quand sa mère les a abandonné...on en sait pas plus, j'espère que l'auteur développera cette partie dans ses prochains romans...

Mia a arrêté très tôt ses études pour pouvoir s'occuper de sa jeune soeur et surtout de son alcoolique de père dépendant aux jeux.
Elle rêve d'être actrice mais en attendant de percer dans le métier elle est serveuse.
Jeune fille très fleur bleue, s'amourachant toujours du mauvais garçon...

Grâce à son très cher père, tabasser, et dans le coma, elle doit changer pour 1 an le cours de sa vie afin de payer les dettes de jeux de celui-ci (quand même 1 million...ouhais j'ai un peu de mal à croire que n'importe qui ne lui aurait pas fait sa fête avant...), et pour ça elle accepte l'offre de gentille tata Millie, la soeur de sa maman, est devient  escorte girl dans son agence, celle-ci lui prometant 1 nouvelle "mission" par mois durant 12 mois, les contrats les plus juteux pour elle...

Durant 24 jours par mois Mia accompagnera de riches hommes selon leurs besoins, sans aucune obligation recevant des bonus si elle se met nue devant eux..(ouhais on y crois un, c'est connu les escorte ne couche pas 😝)
Première mission accompagné le magnifique, sublime Wes lors d'ennui cocktail...

Alors le livre est pleins d'invraisemblance, ouhais un beau et riche homme n'a pas besoin de payer une escorte pour allez à des coocktails, même si c'est pour faire fuire des croqueuses de diamant...mais bon pourquoi pas après tout...
Le côté papa c'est fait tabassé pour 1 million, ok on te laisse 1 an pour rembourser...ouhais tout aussi difficile d'y croire...
Je ne veux pas spoilier le livre mais il y a d'autre partie que j'ai eu du mal à croire...

Mais, oui il y a un mais, j'ai beaucoup aimé cette lecture, pas de description inutile, pas de longueur, donc oui je lirais les 11 autres roman car mon Dieu que ça fait du bien de lire quelque chose d'aussi frais, qui se lis rapidement, donc oui je recommande cette lecture 😆. Et j'avoue j'ai envie de voir Mia évoluer positivement car dès sa première "mission" on la sent changer, grandit...




Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (05/01/2017)
Nombre de pages : 153


**********************************




Mia Saunders rêve de devenir actrice, elle a quitté Las Vegas où elle vivait avec sa sœur et son père pour s’installer à Los Angeles. Mais elle va devoir revoir ses projets, car Mia a besoin d’argent, de beaucoup d’argent. Elle doit en effet rembourser les dettes de jeu de son père. Un million de dollars. Son ex-petit ami est celui qui a prêté de l’argent à son père, l’a fait tabasser et l’a envoyé à l’hôpital où il est dans le coma. Bref, il faut qu’elle protège son père et sa petite sœur qui est la prochaine sur la liste de Blaine. Elle ne voit qu’une issue, contacter sa tante qui possède une agence d’escorts. Celle-ci, trop heureuse de pouvoir aider sa nièce, lui propose un accord. Elle sera l’escort d’un homme différent par mois pendant un an. Chaque contrat lui rapportera 100 000 dollars. La jeune femme accepte et se prépare donc à sillonner les États-Unis et à rencontrer les hommes qui s’offrent ses services. De mois en mois, nous allons suivre Mia dans ses différentes missions. Une Mia déterminée, sexy, drôle et généreuse. Une Mia qui s’est promis de ne pas tomber amoureuse, mais qui aura du mal tenir sa promesse. Mia relèvera-t-elle le défi de sauver sa famille ?

lundi 27 février 2017

Une semaine découverte - Mémoires de Manon



!POUR PUBLIC AVERTI DE PLUS DE 18 ANS !

Je ne suis pas une habituée de ce genre de lecture, mais je ne regrette vraiment pas de l'avoir lu.

Au début du livre, l'auteur nous liste les personnages principaux avec une petite description.
Puis nous découvrons la préface où l'auteur nous donne son opinion sur la pratique de l'échangisme, donc nous sommes assez rapidement introduits dans l'ambiance du livre.

Manon et Thomas, mariés depuis 7 ans, sont entrés dans une lassante routine, ou il n'y a plusplace pour la surprise, mais beaucoup de frustration...

Ils partent 1 semaine en chambre d'hôte dans la Bresse (eh eh je suis bresanne d'adoption depuis plus de 6 ans 😋), dans une ferme retapée.

Leur hôte, Victor les accueils, de suite Manon sent une forte attraction sexuelle pour celui-ci, qui est réciproque...
Jusqu'au départ précipité de Thomas rien ne se passe...

On peut accepter ou non ce type de relation à part qu'est l'échangisme, mais même si ce livre tourne autour de ce sujet il est vraiment très bien écrit avec des mots et descriptions simples accessibles à tous types d’électeurs, il faut juste avoir l'esprit ouvert et être tolérant même si l'on n'envisage pas de telles relations dans sa vie de couple.

Seul petit regret pour moi, le manque d'un peu d'aventure, de piquant, on ne sait pas grands choses de tous ces personnages, de leur passé, de leur vie en dehors de la maison d'hôte.

En résumé, j'ai adoré cette lecture et la recommande :D



Éditeur : DU PANTHEON (14/10/2016)
Nombre de pages : 157

*************************


Après sept années de mariage, le couple de Manon et Thomas s'émousse, en même temps que leur libido. Alors qu'ils passent une semaine dans un gîte pour tenter de se retrouver, Manon découvre au contact de leurs hôtes et de leurs amis une sexualité ouverte et assumée, faite seulement de plaisirs et de rencontres fortuites. Avec délice, elle découvre son corps, mais aussi celui d'autres hommes et femmes, auprès desquels elle se révèle à ses fantasmes et plus encore... Grisée, elle s'empresse de partager cette révélation avec son époux, mettant fin à leur quotidien monotone.
Henry Georges Piron milite pour du sexe épanoui et pour la liberté, qui passe par celle du corps.

samedi 25 février 2017

Underground




L'histoire se passe en huit-clos.

Suite à la propagation d'un mystérieux virus, des inconditionnels du "survivalisme" décide de se terrer dans la "Sanctuaire", un appartement de survie sous terre, infranchissable, un bunker en faite.

Très vite je me suis laissé happer par l'histoire et les personnages si bien décrit par les 2 auteurs. On imagine qu'ils font parties de nos vies, notre entourage.  Il y a ceux qu'on aime, ceux qu’on n’aime pas et ceux qu'on a envie de secouer  (ou de claquer si j'ose dire)!

Il y a pas mal de personnages dans cette histoire, tous issue de milieux différents avec un seul point commun : il pense tous que le fin du monde est arrivée et son fan de SURVIVALISE.
Voici les personnages :
- La famille Guthrie, le père Cam et le fils Brett 2 brutes, la mère, Bonnie,  mystique complètement hors de la réalité et Gina, une gentille ado perdu au milieu de ses 3 personnages dont on a du mal à croire qu'elle fait partie de cette famille.
- La famille de Jae-Lin, un père Joo-jin replié sur lui même, une mère Stella, dentiste, forte  quelque soit la situation. Jae tombe vite amoureux de Gina...
- Tyson, veuf, accompagnés de Sarita sa fille,  dont il ne s'occupe pas du tout  et Caity la fille au père qui ne rêve que de retourner chez elle en Afrique du Sud à Johannesburg (clin d'oeil à mon chéri qui est né la bas 😉).
- James et Vicky Maddox, riches cadres, et leur petit chien. Vicky ne pense qu'à elle et à son chien et terrorise James qui  noie sa tristesse dans l'alcool et les médicaments. Ils se préparent depuis des mois à une catastrophe mondiale (cours de tire, stage de "techniques primitives de survie").
- Greg Fuller, un peu là par hasard, travail pour Will Boucher le créateur du sanctuaire, dont la femme est mourante qu'il veut rejoindre au plus vite...lui, il noit sont chagrin dans l'alcool
- Et, les derniers arrivés la famille Dannhauser,  dont Caroline, la mère, très malade, le père Léo, est un personnage étrange et mystérieux, Trudi résignée à finir seul auprès de ses parents...elle tombe vite amoureuse de Greg

Pour vous mettre dans le contexte, quasiment tous les protagonistes sont déçus à leur arrivé au sanctuaire rien n'est comme dans les brochures, tout est mal fini, l'ascenseur ne fonctionne pas, certaines pièces ne sont pas terminées...
Après la mort mystérieuse de Will Boucher la paranoïa s'installe chez les personnages, ils pensent tous que se cachent parmi eux un assassin...

Très vite tous s'enchaîne, chacun ne pensant qu'à soit ou à sa famille, faisant n'importe quoi sans réfléchir aux conséquences, la psychose s'installent de plus en plus. Au milieu de tout ça, des secrets enfouis remontent à la surface...

Les auteurs jouent très bien avec nos nerfs, ils décrivent bien la psychologie de chacun, comment la folie peut aller crescendo qu'en on croit que tout est perdu.
Pour terminer en apothéose, ou personne n'est au finale ce qu'il parait être !
Un livre époustouflant, un coup de coeur pour moi !






Éditeur : FLEUVE EDITIONS (09/03/2017)

Nombre de pages : 400


*************************


Et si la menace ne venait pas de l’extérieur ?

Un virus mortel s’abat sur l’Asie et décime les populations en un temps record. Alors que l’épidémie s’étend et plonge le monde entier dans le chaos, une minorité – des survivalistes – s’est préparée à cette menace. Ils sont cinq familles à avoir investi dans ce qu’on appelle le Sanctuaire, un luxueux complexe souterrain de survie et d’autosuffisance, censé les protéger de tout danger mortel.

Les portes se referment sur eux, verrouillées et sécurisées par un code, connu d’un seul homme.

Mais qui sont vraiment ces privilégiés, reclus dans leur bunker haut gamme ?

Et qu’est-ce qui les lie à part une volonté féroce de survivre ?

Car entre les obsessions racistes et religieuses des uns, les délires et phobies des autres, cette communauté paraît au bord de l’implosion. Pourtant un équilibre semble se maintenir.

Jusqu’à ce qu’un corps soit découvert dans le bunker…

S.L. Grey est le fruit d’une collaboration entre Sarah Lotz et Louis Greenberg. Sarah Lotz est une romancière, scénariste… et fanatique du jeu Die-Hard Zombie. Elle vit à Cape Town, où elle écrit des romans policiers et thrillers sous son vrai nom, et sous le pseudo Lily Herne, qu’elle partage avec sa fille Savannah Lotz. Avec cette dernière, elle écrit Deadlands, série littéraire pour ados. Elle est également l’auteur chez Fleuve Éditions de Trois (2014; Pocket, 2016) et Jour Quatre (2016). Louis Greenberg, écrivain et éditeur, vit à Johannesburg. Il a été libraire durant de longues années, et a obtenu un doctorat en littérature, après s’être spécialisé dans la fiction post-religieuse et apocalyptique de Douglas Coupland


Rue des macchabées - San-Antonio T11



Premier San-Antonio que je lis.
Et je suis assez surprise par le langage employé par San-Antonio, je n'y suis pas du tout habituée !

Le titre du premier chapitre est : "Ne commencez jamais une journée en allant au centre de chèques postaux." Déjà un titre qui est plutôt un conseil, je me dis ah ouhais déjà je commence dans l'énigme.

Je découvre d'abord qui est est San-Antonio, j'avoue je n'ai compris qu'au bout de plusieurs paragraphes que c'était le dit Commissaire San-Antonio, espion français au langage et aux métaphores faciles, passant d'une conquête à l'autre, se moquant gentillement des dites conquêtes, dont l'unique femme de sa vie et Félicie sa gentille maman, donc déjà on aurait pas été pote tout les 2, le fils à sa maman, irrespectueux, très peu pour moi...

Au fil des pages, je me suis vraiment dit mais c'est quoi se prétentieux de pacotilles, bon vous l'avez compris lui je l'aime pas du tout ! 😝.

Déjà il faut se rappeler que ce livre a été écrit dans les années 50, donc pas de super technologie ni rien de tout ça, un langage différent, des gens simples etc...
L'histoire est plutôt intéressante, plusieurs morts naturelles, étranges, donc pas si naturelles que ça. San-Antonio décide d'enquêter alors qu'il n'est pas du responsable de l'enquête, il a juste croisé le premier mort au bureau de poste où il allait chercher des sous-sous pas sa jolie maman, lequel "aurait" en jetant un papier au sol, demandé de l'aide...

Pour résumer, même si la fin est plutôt bof-bof, j'ai bien aimé ce livre, je l'ai lu très très rapidement donc oui je recommande fortement sa lecture, je trouve qu'il serait dommage de passer à côté d'une lecture si différente !

Éditeur : POCKET (26/01/2017)
Nombre de pages : 194
*************************

Au lieu de passer au centre des chèques postaux, aujourd'hui, j'aurais mieux fait de me consacrer à des amours ancillaires (celles que je préfère). Au guichet, j'avise un vieux type blême et pâle des crayons qui retire de l'artiche Où ça se complique, c'est quand je retrouve le pépère, assis dans sa bagnole, bien sagement, mais un peu mort! Alors je me mets en piste, courant de surprise en surprise au long de la rue des Macchabées.
Paru en 1954 n° SA4

dimanche 19 février 2017

Nouveautées semaine 7

Le domaine J.Witek

Garance de Fabrice Gutierrez

Le saut de l'ange Lisa Gardner

On n'entend que ce qu'on écoute de Clara Albert

samedi 18 février 2017

Terre des Loups



Découverte pour moi de cet auteur qui me tente depuis un long moment, mais, manque de temps je n'avais pas pris le temps de le découvrir....et heureusement que je l'ai pris, je serais passée à côté d'un talentueux auteur à qui je prédis une longue, très longue carrière.

Pour vous mettre dans l'histoire je vais vous parler rapidement des principaux protagonistes.
Il y a :
- Lorenza Beaumont, reporter de guerre, en pleine ascension professionnelle.
- Grégory Nashoba, homme d'affaire amérindien richissime, expert en canis Lupus (expert en loup quoi...ceux qui on lu Harry Poter se rappellerons certainement de cela).
- Pierre Bonnefeu divisionnaire de police et meilleur ami de Lorenza
- Aya le fidèle ami et associé de Greg.

Nos 2 héros Lorenza et Grégory, se rencontre déjà de façon assez "hors du commun", en effet il l'empêche de se faire écraser...c'est le coup de foudre pour les 2, ils ne se quitteront plus..

Bientôt tout les 2 se lançeront à travers divers payer, à la chasse au responsable de la mort de la mère et soeur de Greg lors d'un attentat à Paris.

Ce livre nous permet de découvrir la culture indienne, et l'attachement de ce peuple aux loups...avec un côté fantastique l'auteur nous emmènes loin dans leurs coutume ancestrales, nous donnant une autre image des loups que celle dont nous somme habituée, au loup sauvage qui attaque, on découvre ici une meute de Loup dirigé par Alpha, plutôt attachante, en pleine osmose avec Greg.

On a également un aperçu l’Afghanistan, et des talibans, et on comprend vite que là bas règne la loi du plus fort sans foie ni loi..

L'auteur décrit tellement tous les personnages et situations, que l'on ne peut qu'aimer ou détester certains personnages (je pense au juge aigri, mesquin et jaloux, qui n'aime pas les riches), cautionner certains actes (Greg tue quand il le faut) ou sentir l'horreur des attentant par le description des corps.

Une belle découverte, un auteur qu'on devine passionné par ses écrits !


Éditeur : LES ÉDITIONS DU 38 (26/01/2017)
Nombre de pages :484 pages

**************************



Quand Lorenza Beaumont, reporter de guerre, rencontre Grégory Nashoba, homme d'affaires et expert mondial en Canis Lupus, elle ne se doute pas que sa vie va basculer. Elle découvre la personnalité fascinante de Grégory, dernier descendant d'une puissante lignée amérindienne, au c?ur d'une mystérieuse légende. Un attentat à la bombe décime la famille de Greg et le blesse très grièvement. À sa sortie de l'hôpital, il n'aura qu'une obsession, retrouver les responsables de ce drame. La journaliste restera à ses côtés et, de Paris en Afghanistan, des hauts plateaux éthiopiens jusqu'aux États-Unis, ils vont traquer ensemble les meurtriers, aidés par leur ami Pierre Bonnefeu, divisionnaire de Police. Entre trafic d'armes et de stupéfiants, mettant leur vie en jeu face à des tueurs avides et sanguinaires, ils affronteront le pire de l'âme humaine. Les assassins n'auraient jamais dû s'en prendre à la famille de Grégory, car ils ont réveillé le Gardien de la Terre des Loups, un fauve qui ne connaît ni pitié, ni pardon.

dimanche 12 février 2017

Qui suis-je ?

Alors moi c'est Sandrine, bientôt la quarantaine (plus je n'en dirais..non mais oh on ne demande jamais son âge à une femme :p), mariée depuis bientôt 15 ans et 18 ans de vie commune avec Mr chéri aussi appelé Mr mon âme soeur, et deux enfants (les plus beaux un !). J'essai d'être toujours joyeuse de voir le bon côté de chaque choses et de chacun, sans jugement. La vie est trop courte pour que je perde mon temps inutilement en broutilles ....

Je partage mon métier à temps pleins ( qui fait travailler mon petit cerveau à défaut de mes petites jambes), avec ma famille et mon amour des livres.

Depuis toute petite j'adore lire, ce qui était d'ailleurs souvent pour moi frustrant car je n'avais jamais assez de livres.

Il y a eu 2 moments important dans ma vie de lectrice.
Le premier : ma découverte au collège de 2 auteurs : Georges Simenon et le chien jaune et Agatha Christie et les 10 petits nègres, le premier je l'ai adoré et le 2ème un coup de coeur authentique !

Mon 2eme moment important,  qui fit de moi une vrai fan de lecture, fut Olivia, la cousine de maman, partie trop tôt à cause d'une saleté de maladie malgré un combat de 10 ans, qui me donna un accès illimité à sa bibliothèque rempli de divers livres dont ceux de Danielle Steel, j'en devins fan, découvrant des histoires touchante, émouvante, qui m'ont beaucoup fait pleurer...même si aujourd'hui je ne me retrouve plus tant que ça dans cette auteur, j'aime de temps en temps découvrir l'un de ses nouveaux roman...

Et oui avec le temps ma lecture à bien évolué, ayant une nette préférence pour les thriller/policier, même si un livre un peu plus léger de temps à autre me faut un bien fou !

Pourquoi ce blog ? Il y a bientôt 2 ans, en cherchant à découvrir de nouveaux auteurs, je découvrais grâce à facebook, le monde des blogs, je me suis dis pourquoi moi aussi ne pas partager ma passion ? Et voila mon petit blog est né, son graphisme évoluant au fil de mes envies... je ne cherche aucune notoriété juste le plaisir de partager !

Et voila vous savez le principal sur moi.

A bientôt lors d'une prochaine lecture.

Le vrai pouvoir des femmes - 1.Les secrétaires




Humour coquin dans l'univers des secrétaires.

Je m'essai à ce genre de "lecture" et ça fait du bien, c'est drôle, décalée, sans prise de tête, idéal pour se vider la tête ! 


Album: 39 pages
Editeur : Editions Clair de Lune (20 novembre 2008)
Collection : ENCRE DE CHINE

samedi 11 février 2017

Morte Fontaine



Je tenais déjà à souligner que je trouve la couverture sublime.

Alors je ne vais pas m'éterniser sur ma critique tout simplement parce que je n'ai pas vraiment accroché avec cette lecture.

Certes les personnages sont plutôt bien décrit et Sylvie, 6 ans, fille de Rolande Call-girl (qui  fuit un terrible groupe de malfaiteur), accompagnée de son chien Tarzan est plutôt attachante comme Kouka, l'épouse de Daniel, qui, sous ses airs de pimbêche a un coeur en or, mais malheureusement, cela n'a pas suffit à me faire accrocher à l'histoire.

Beaucoup de longueur, pas de suspens, pas de vrai prétexte à la fuite de Rollande et du pourquoi du comment on veut la tuer.

Enfin bref, je ne relirais certainement pas de roman de cet auteur car il ne répond pas à mes attentes en temps que lectrice.

Éditeur : LE VERGER (21/03/2016)
Nombre de pages : 411 pages


****************

Condamnée à mort par l"Organisation", Rolande parvient à éliminer l'homme chargé de l'abattre et se réfugie en Allemagne,emportant une précieuse liste codée. Mais qui se cache derrière cette "Organisation" ? Et qui est Rolande ? Sa fillette a été enlevée et ne sera libérée que si sa mère se rend aux hommes payés pour la tuer... Dans un petit bourg alsacien, au cours d'une fête locale, aura lieu l'affrontement final : un grand moment de suspense, que Jean-François Coatmeur a réglé avec maîtrise et l'invention d'un Hitchcock. Après son Grand Prix de Littérature policière et son Prix de la Critique, Coatmeur nous offre ici son meilleur thriller.

dimanche 5 février 2017

Clavium




Landy à travers ses tableaux dessinent des prophéties...jusqu'au jour où, à travers l'un de ses tableaux, elle dessine la fin du monde !
On découvre une artiste torturée, qui noie sa peine dans l'alcool, au passé douloureux, adoptée à 7 ans par le la capitaine-détective Jean-Luc Santerre, déjà père d'Andréa ...
Saël, ange déchu,  doit retrouver les saintes reliques afin d'ouvrir les portes menant au monde des archanges, pour cela il doit retrouver l'élue qui l'aidera à les retrouver.
L'élue n'est autre que Landy, qui l'aidera accompagné de sa soeur Andréa archéologue, travaillant pour LABO qui cherche et répertorie les plus précieux et plus mystiques artefact du monde biblique.

Je n'ai jamais rien lu de tel, qu'elle roman, époustouflant, tellement bien écrit, un langage recherché, l'auteur Pier Davi a un talent fou.
On se ballade au milieu de Satan, Lucifer, Dieu, l'ange Raphael, on aborde la naissance de l'être humain, de l'église, tout est tellement bien expliqué, résumé, on s'y croirait presque !
On découvre une guerre de jalousie, où la question n'est pas qui possède le pouvoir, mais qui à la faveur du Saint-père.
Les dernières pages sont génialissime, difficile de le lâcher, on veut savoir, comprendre, espérer que tout finisse de la meilleure manière...je n'en dirais pas plus, lisez le...je vous garantie que vous n'avais jamais rien lu de semblable !


Éditeur : 5 SENS (05/10/2016)

Nombre de pages : 390

*********************
Septembre 2001… Effondrement des grandes jumelles new-yorkaises. Décembre 2004… Ravage des côtes indonésiennes par une géante gueule d'eau. Janvier 2010… Spasmes monstres au coeur des fragiles terres haïtiennes. Février 2017… Un des joyaux montréalais est englouti par le Saint-Laurent. Toutes ces fatalités, une jeune femme issue du milieu des arts bruxellois les a annoncées : Landy Van de Walt, extra-lucide et notoire manieuse de pinceaux, a, parmi une série de quatorze toiles, cabalistiquement entrevu ces funestes événements.
Aujourd'hui, à la lisière de ses tiges velues, quelque chose d'encore plus dévastateur de tout ce qui fut peint, se dessine graduellement… Un terrible cataclysme prêt à annihiler non pas une minime fraction de la race humaine, mais bien la totalité ! Afin d'éviter cette déchirure, Landy devra unir ses efforts à ceux de sa soeur archéologue, Andréa Santerre, ainsi qu'à un déchu du ciel à la recherche de la rédemption ; un dénommé Saël.
Dans leur quête, le trio disparate devra expressément retrouver de précieux artefacts : deux clés façonnées à même les clous ayant servi à supplicier celui que l'on nomme le Gardien des portes. Cela, avant que le Prince des ténèbres, qui toujours imprégné du désir d'assimiler son ancienne demeure, ne vienne y déposer ses tranchantes serres. Toutefois, tapie derrière un opaque linceul, une entité davantage obscure que l'obscurité, davantage perverse que la perversion, entend bien mettre des bâtons dans les roues de tous les protagonistes.
De Liège, jusqu'au coeur des collines d'Entiché, en passant par Paris et Rome, une sombre et périlleuse aventure qui vous transportera dans le ventre de l'horreur et du fantastique… Au coeur d'un thriller religieux !