Bookliseuse

Voici l'adresse de mon nouveau blog http://bookliseuse.com/

dimanche 7 mai 2017

Face à elle




La narratrice (à aucun moment on ne sait son prénom) à une nouvelle voisine de vis à vis.
Elle se sent de suite troublée par celle-ci, la trouve séduisante....alors qu'habituellement elle n'est pas attirée par les femmes.
Celle-ci l'obsède, elle l'épie, l'observe à son insu. S'installe un voyeurisme dérangeant, on se demande si la narratrice, journaliste, n'est pas un peu "dérangée", ou si c'est seulement de la déformation professionnelle...
Voilà que tout s’enchaîne, sa voisine, qui se nomme Chloé, disparaît mystérieusement et  la narratrice se fait virer de son journal au même moment (motif : elle ne serait pas à la hauteur du poste).
Elle décide de mener une sorte d'enquête, en fouillant sur les réseaux sociaux et en volant un cahier chez elle...jusqu'à la tragique nouvelle : Chloé est retrouvée morte, étranglée sur les bords de Seine.

Commence la 2eme partie du roman, la narratrice, inconsolable devant la mort de sa voisine (bizarre elle ne la connait pas en faite....), repart s'installer chez ses parents  dans la Brenne.
Elle y retrouve une vie simple, loin du stress de Paris, une vie faite de routine, près de gens qu'elle connait depuis toujours, mais aussi un nouveau travail dans la quincaillerie de son oncle.

Ce livre ce lit vraiment rapidement, il serait faux de dire qu'il ne s'agit que d'un polar car c'est bien plus que ça. Il nous montre comment la vie peut prendre un virage à 180 degrés suite à un drame. Comment des événements peuvent changer notre vie, voir nous faire prendre de mauvaises décisions devant un surplus d'émotions ingérable.

Un beau roman, une belle histoire, simple, sans grand discours ni leçon de moral, qui nous fait réfléchir sur les priorités de la vie, l'importance d'avoir un pied à terre et un retour aux sources possible en cas de coup dure dans la vie.

Ce roman ne m'a vraiment pas laissé indifférente, m'obligeant à réfléchir sur ma vie....

L'auteur décrit des choses importantes avec des mots simples et beaucoup de facilité. Je vous le conseille fortement !

Éditeur : MARIVOLE EDITIONS (28/09/2016)
Nombre de pages : 162


Citation :
"Je déteste les monuments aux morts. Nul besoin de socle ou de tombe, les morts se portent en nous.  Tout cela tien bien plus de la politique que de la religion, du symbole que du respect. La mémoire n'est pas de béton, elle coule dans notre sang. Elle le devrait en tout cas."


**************************

"Paris, le métro, la Tour Eiffel, les musées, Montmartre, les Champs-Élysées... Le luxe, les paillettes, les plaisirs, la vie de bohème, les journaux, le boulot... et sur un quai de la Seine, le corps d'une inconnue. Assassinée. La Brenne, à des kilomètres de là ; les mille étangs, la famille... mais la même souffrance ; la même solitude ; les mêmes souvenirs. Face à face. Des pièces à assembler, une vie à recomposer, un crime à élucider... L'auteur : Journaliste et écrivain, Maud Brunaud a écrit de nombreux ouvrages, notamment sur le Berry, dont elle est native. Auteur du fameux Talons aiguilles et chapeau de paille, premier « gossip » de campagne, roman pétillant et plein d'humour, elle se lance avec Face à elle dans un autre style littéraire, celui du polar."